La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    5 810,17
    +27,52 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 692,10
    +22,56 (+0,61 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    -0,0050 (-0,42 %)
     
  • Gold future

    1 690,10
    -8,40 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    41 900,75
    -971,82 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 004,58
    +61,41 (+6,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,58
    +0,49 (+0,74 %)
     
  • DAX

    14 023,66
    +102,97 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    6 658,33
    +27,81 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    28 540,83
    -557,46 (-1,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,3820
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Réseaux sociaux : les consommateurs européens s'attaquent à TikTok et à ses pratiques "détestables"

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

L'association française UFC-Que Choisir affirme que l'application chinoise "se donne le droit de faire ce qu'il veut des vidéos publiées" sur sa plateforme.

TikTok dans le viseur des consommateurs. Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), qui rassemble plusieurs associations de consommateurs sur le Vieux continent, a annoncé mardi 16 février le dépôt d'une plainte contre le réseau social TikTok, accusé d'exploiter les droits et les données des utilisateurs, souvent très jeunes. La Commission européenne va être saisie afin que soit lancée une enquête sur les pratiques de cette application très populaire de partage de vidéos, a indiqué l'association française UFC-Que Choisir dans un communiqué.

Surexploitation des données personnelles

L'association estime que le réseau social "ne réussit pas" à protéger les jeunes et cite des manquements dans la protection contre la publicité cachée et les contenus "potentiellement dangereux". De plus, la plateforme accepte les inscriptions à partir de 13 ans, pourtant 45% des enfants sous cet âge ont indiqué utiliser l'application en France, affirme Que Choisir. L'UFC dénonce également "le système trompeur" des "cadeaux virtuels" visant à récompenser les vidéos préférées des internautes. TikTok "met tout en œuvre pour que l'utilisateur oublie qu'il s'agit d'argent réel", affirme l'UFC, qualifiant ces pratiques de "détestables". L'association estime aussi que les données des utilisateurs sont "surexploitées", "contrairement aux obligations des RGPD", le règlement qui garantit aux usagers certains droits sur leurs données.

"Très concrètement, TikTok se donne le droit de faire ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser:

A lire aussi