Marchés français ouverture 44 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0020 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    21 571,83
    +288,31 (+1,35 %)
     
  • BTC-EUR

    21 129,95
    -645,03 (-2,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,52
    -14,38 (-2,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Les réseaux 2G et 3G chez SFR vont mourir : quelles conséquences pour vous ?

bye
bye

Une page va se tourner dans quelques années chez SFR. Les réseaux 2G et 3G seront éteints. Orange, avant lui, a annoncé un calendrier semblable.

Le crépuscule de la 2G et de la 3G est venu. Ces réseaux appartiendront aux livres d’histoires sous peu, y compris en France. Les opérateurs de téléphonie mobile réorganisent leur usage des radiofréquences, indispensables pour téléphoner ou surfer sur le net avec son smartphone. Cette révision passe par l’abandon des plus vieilles générations.

Chez SFR, décision a été prise d’éteindre les réseaux 2G et 3G respectivement en 2026 et 2028. Dans un communiqué envoyé à la presse le 25 janvier, l’opérateur explique vouloir réallouer les fréquences occupées par ces deux normes au profit de ses liaisons les plus récentes — la 4G, aujourd’hui omniprésente, et la 5G, qui est en cours de déploiement sur le territoire.

Des réseaux qui auront plus de 30 ans à leur mort

En creux, SFR considère que la 2G et la 3G ont fait leur temps : ces deux réseaux auront plus de trente ans au moment de leur extinction (la 2G date de 1991 et la 3G de 2000). Surtout, cela se fera au bénéfice du public : le recyclage des fréquences de la 2G et de la 3G vers la 4G et la 5G « [apportera] plus de débit et [améliorera] encore la réactivité et la qualité de la voix.

[Lire la suite]