Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 085,48
    +67,15 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 990,40
    -521,03 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    947,16
    -22,72 (-2,34 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Le réseau conservateur Parler de nouveau téléchargeable sur iPhone

·1 min de lecture

Le réseau social Parler, refuge de l'extrême-droite américaine et des proches de Donald Trump, a fait son retour sur la plateforme de téléchargement d'application d'Apple ce lundi. L'appli avait été banni le 9 janvier par le groupe californien qui l'accusait d'avoir laissé se propager des messages d'incitation à la haine et à la violence lors de l'invasion du Capitole à Washington, le 6 janvier.Une foule de partisans de Donald Trump avait alors envahi le siège du Congrès américain pour protester contre la certification de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre 2020. La ré-autorisation de Parler avait été confirmée par Apple le mois dernier, la marque à la pomme ayant alors indiqué que le réseau social avait "proposé des mises à jour en termes de modération des contenus".

À lire aussi — 5 choses à savoir sur Parler, le réseau social préféré des Trumpistes

Pour sa part, Parler a affirmé lundi avoir fourni "des preuves irréfutables au Congrès et au grand public que, au regard de ses efforts pour avertir les agences de maintien de l'ordre des graves menaces et des incitations à la violence avant le 6 janvier, la mise au pilori et l'interdiction de Parler étaient profondément injustes".Avant son éviction des boutiques en ligne d'Apple et de Google, Parler, qui se qualifie de "réseau social impartial" et de vrai défenseur de la liberté d'expression, revendiquait plus de 20 millions d'utilisateurs.Selon le Washington Post, la nouvelle version de l'application (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici la face sombre de Bill Gates, entre comportements déplacés et fréquentations douteuses
Le bitcoin tombe sous les 40 000$ après une mise en garde des banques chinoises
Amazon persiste à interdire l'utilisation de ses outils de reconnaissance faciale par la police
Tout ce qu'il faut retenir des grandes innovations de Google après sa keynote
Ce que Google devrait annoncer ce soir lors de sa keynote

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles