Marchés français ouverture 25 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1950
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 287,10
    +404,64 (+1,40 %)
     
  • BTC-EUR

    28 595,82
    +848,48 (+3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    822,97
    +36,35 (+4,62 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

La République tchèque obtient l’arrêt en Pologne d’une mine jugée trop polluante

·1 min de lecture

Soulagement en République tchèque. Alors que les effets nocifs pour l'environnement de la mine de charbon à ciel ouvert de Turow (Pologne), exploitée depuis 1904, avaient été dénoncés par Prague, la Cour de justice de l'UE a tranché. La Pologne doit "cesser immédiatement" l'exploitation de cette mine controversée proche de la République tchèque et de l'Allemagne. La juridiction établie à Luxembourg était saisie d'une demande en référé du gouvernement tchèque qui souhaitait obtenir d'urgence l'arrêt de l'exploitation. L'affaire sera examinée sur le fond plus tard.

Le groupe énergétique public polonais PGE, qui détient et exploite la mine, compte en extraire du charbon jusqu'en 2044 et veut l'étendre de 25 à 30 kilomètres carrés. Selon les autorités tchèques, cette exploitation a un impact négatif sur l'environnement des régions frontalières, où les habitants se plaignent du bruit, de la poussière et du manque d'eau. "La poursuite des activités d'extraction jusqu'au prononcé de l'arrêt définitif est susceptible d'avoir des effets négatifs sur le niveau des eaux souterraines en territoire tchèque", mobilisées massivement par le site minier au risque de "menacer l'approvisionnement en eau potable" des populations concernées, souligne la Cour.

>> A lire aussi - République tchèque : une monnaie spécial Covid pour relancer l'économie

Or "un préjudice porté à l'environnement et à la santé humaine présente, en principe, un caractère irréversible", car difficile à "éliminer rétroactivement", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Solaire : une usine de panneaux en pérovskites lancée en Pologne, première mondiale
Bouygues ne convainc pas, retour de la volatilité en vue : le conseil Bourse du jour
Fibre optique : la SNCF va proposer des offres ultra haut débit
Des croquettes aux criquets, des plantes en pot pour les bureaux... les start-up à suivre
Un livreur Uber Eats traité "d'esclave" par une cliente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles