La bourse ferme dans 4 h 28 min
  • CAC 40

    6 483,75
    -6,25 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 711,70
    -3,67 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0243
    +0,0025 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 807,10
    -5,20 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    22 529,43
    -484,33 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,06
    -21,29 (-3,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,31
    -1,19 (-1,31 %)
     
  • DAX

    13 547,64
    +12,67 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 490,49
    +2,34 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2096
    +0,0019 (+0,16 %)
     

Tokyo appelle à "l'arrêt immédiat" des manœuvres chinoises à Taïwan

ALY SONG

Les tensions montent en Asie. Cinq missiles balistiques chinois seraient tombés dans les zones économiques exclusives du Japon, où la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi vient d'atterrir pour terminer sa tournée sur le continent.

La Chine a tiré jeudi des missiles et déployé chasseurs et navires dans les eaux entourant Taïwan, au premier jour d'exercices militaires d'une ampleur inédite autour de l'île en réponse à la visite de la présidente de la chambre des représentants des Etats-Uni Nancy Pelosi à Taipei.

Vingt-deux avions de chasse chinois ont à nouveau pénétré aujourd'hui, comme hier, dans la zone de défense aérienne de Taïwan, a annoncé le ministère taïwanais de la Défense, qui a fait décoller des avions de combat pour les éloigner.

"Impact grave sur la paix dans la région"

Quatre des cinq missiles balistiques chinois qui sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon "auraient survolé l'île de Taïwan", a annoncé jeudi le ministère japonais de la Défense. Le ministre japonais des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi a appelé jeudi à "l'arrêt immédiat" des manœuvres militaires chinoises à Taïwan.

"Les actions de la Chine ont cette fois un impact grave sur la paix et la stabilité de la région. Je demande une nouvelle fois l'arrêt immédiat de ces manoeuvres militaires", a-t-il déclaré à des journalistes à Phnom Penh, où il participait à une réunion de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

De son côté, le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, a souligné que Washington avait pris contact avec Pékin "à tous les niveaux du gouvernement" ces derniers jours pour l'appeler au calme.

"J'espère vraiment que Pékin ne provoquera pas une crise et ne cherchera pas un prétexte pour accroître ses opérations militaires agressives", a-t-il dit à ses collègues dans le cadre du sommet de l'ASEAN à Phnom Penh.

Si son déplacement sur ce territoire revendiqué par la Chine a duré moins de 24 heures, Madame Pelosi, la plus haute responsable américaine élue à se rendre à Taipei en 25 ans, a

Taïwan se "prépare à la guerre"

Elle a martelé que , dirigée par un régime démocratique et qui vit sous la menace constante d'une invasion par l'armée chinoise. Peu après midi (04h0[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles