La bourse ferme dans 7 h 8 min
  • CAC 40

    6 274,63
    +7,24 (+0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 953,33
    +7,27 (+0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2139
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 831,80
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    46 930,40
    +894,07 (+1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 544,24
    +1 301,56 (+536,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,91
    +0,63 (+0,97 %)
     
  • DAX

    15 166,27
    +46,52 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    6 994,16
    +46,17 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 147,51
    -461,08 (-1,61 %)
     
  • HANG SENG

    28 213,96
    +200,15 (+0,71 %)
     
  • GBP/USD

    1,4129
    -0,0015 (-0,10 %)
     

Réouverture des restaurants : "J'ai l'impression qu'on se rapproche du mois de septembre" se désespère le chef étoilé Philippe Etchebest

franceinfo
·2 min de lecture

"Même le président n'est pas encore certain de ce qu'il pourra se passer", a réagi le chef étoilé après les déclarations du président de la République devant des élus.

Devant une quinzaine de maires invités en visioconférence, Emmanuel Macron a donné jeudi 15 avril les premières indications sur les protocoles de réouverture des lieux fermés à cause de la pandémie de Covid-19. Il a notamment évoqué une première phase de réouverture avec les terrasses et les musées à partir de la mi-mai. Il n'a donné aucune date pour la réouverture des restaurants, qui interviendrait dans un deuxième temps. "J'ai l'impression qu'on se rapproche du mois de septembre", a déclaré ce vendredi sur franceinfo Philippe Etchebest, chef étoilé.

franceinfo : Êtes-vous confiant ?

Philippe Etchebest : Il y a de la lumière mais elle n'est pas très claire. Quand on entend les médecins, quand on voit les courbes d'épidémie et l'avancée de la vaccination cela ne laisse pas envisager forcément des très bonnes choses. Il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en ligne de compte. Même le président n'est pas encore certain de ce qu'il pourra se passer. Il y a beaucoup de pression de la part des médecins et des hôpitaux. Néanmoins si les terrasses commençaient à rouvrir cela concernerait à peine 40% des restaurateurs, donc il y aura encore une frustration à savoir que tout le monde ne pourra pas rouvrir. En février j'avais dit qu'au mieux on serait ouvert au mois de juin et au pire au mois de septembre, j'ai l'impression qu'on se rapproche du mois de septembre.

Est-ce que vous souhaitez que les villes s'organisent pour aider les restaurateurs n'ayant pas de terrasses en leur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi