Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    -0,0073 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 859,09
    -77,01 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

La réouverture de la mer Noire est un soulagement bienvenu, et bien que la situation en Ukraine demeure incertaine, les dernières données indiquent que le secteur s’adapte

AMSTERDAM, July 28, 2022--(BUSINESS WIRE)--Dans le cadre de l’annonce de la semaine dernière, sur l’accord de l’ONU visant à rouvrir la mer Noire, et permettant la reprise des expéditions maritimes de céréales depuis l’Ukraine, FourKites®, plateforme leader de visibilité de la chaîne d’approvisionnement, en temps réel, a publié de nouvelles données montrant que les expéditeurs agiles trouvent des moyens inédits de gérer cette situation volatile.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220728005470/fr/

FourKites data shows increased shipments to countries bordering Russia and Ukraine (Graphic: Business Wire)

Suite à l’accord sur les céréales, conclu vendredi entre l’Ukraine et la Russie, FourKites prévoit une reprise des expéditions de céréales depuis les ports de la mer Noire, d’ici quelques jours. Cet accord permet à la Russie d’exporter des engrais et autres produits non soumis aux sanctions internationales.

« J’espère que cet accord donnera aux grandes compagnies maritimes la confiance nécessaire pour reprendre leurs activités dans la région », a déclaré Philippe Salles, vice-président des Solutions stratégiques (océan), chez FourKites. « Les prochaines semaines seront décisives. Mais, si les choses se passent bien, cet accord pourrait s’avérer crucial pour éviter une crise alimentaire mondiale. Et malgré la dernière attaque de missiles dans le port d’Odessa, témoignant d’une volatilité persistante dans la région, nos données indiquent que les expéditeurs sont bien préparés à toutes les éventualités. »

L’Ukraine expédie habituellement plusieurs millions de tonnes de céréales par voie maritime, directement depuis ses ports de la mer Noire, vers des pays tels que l’Égypte, l’Indonésie et le Bangladesh. La guerre a, de fait, verrouillé cette route, dans la mesure où les principales compagnies maritimes ont déterminé qu’il était trop dangereux de poursuivre leurs activités dans la mer Noire. Il est espéré désormais qu’au moins certaines de ces expéditions pourront reprendre.

« Nos données concernant les dernières semaines révèlent que les opérateurs logistiques s’adaptaient d’ores et déjà à la situation en Ukraine », a déclaré M. Salles. « Les expéditeurs ukrainiens s’orientent vers le transport routier et ferroviaire pour expédier les céréales vers les ports maritimes situés en dehors du pays, notamment en Pologne, ou via les Balkans vers les ports de l’Adriatique tels que Trieste et Rijeka. »

Les expéditions de tout type vers les pays limitrophes de la Russie et de l’Ukraine demeurent solides par rapport au reste de l’Europe, où le volume d’expédition moyen sur 14 jours est en hausse de 20 % comparé à celui enregistré au 21 février, date du début de l’invasion. Dans le même temps, les retards de transport à chargement partiel (Less Than Truckload, LTL) vers l’Europe de l’Est ont diminué au cours des dernières semaines, le nombre d’expéditions LTL retardées étant désormais supérieur de seulement 15 % par rapport à celui observé au début du conflit. Il s’agit d’une diminution de 48 % en glissement mensuel, comparativement à la mi-juin, où le nombre de retards LTL était supérieur de 33 % à celui enregistré au début du conflit.

Avant l’accord de l’ONU, plusieurs centaines de milliers de tonnes de céréales étaient vouées à voyager par voie terrestre, et contraintes à un allongement des délais, ce qui avait soulevé des questions de capacité pour assurer les milliers de trajets routiers supplémentaires, requis.

« Les transporteurs ukrainiens travaillent sans relâche pour exporter les céréales et relancer la croissance économique du pays », a commenté Maciej Mackowiak, directeur du Marketing des transporteurs, pour la région Europe, chez FourKites, et basé en Pologne. « Nous constatons d’ores et déjà une forte congestion à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine, dans la mesure où l’Union européenne a autorisé à la mi-juillet les sociétés ukrainiennes de transport routier, à effectuer des expéditions sans permis. »

De manière générale, le transport de marchandises vers et en dehors de l’Ukraine demeure difficile. Les volumes d’expédition vers l’Ukraine ont connu une légère reprise par rapport à leur niveau le plus bas en mars, mais demeurent inférieurs de 65 % à leurs niveaux d’avant-guerre.

À propos de FourKites

En tant que l’une des principales plateformes de visibilité de la chaîne d’approvisionnement, au niveau mondial, FourKites® étend la visibilité au-delà du simple transport, puisqu’elle s’applique également aux dépôts, entrepôts, magasins et autres. En suivant quotidiennement plus de 2,5 millions d’expéditions par voie routière, ferroviaire, maritime, aérienne et postale, et en couvrant plus de 200 pays, FourKites combine des données en temps réel et un puissant apprentissage automatique pour aider les entreprises à numériser leurs chaînes d’approvisionnement, de bout en bout. Plus de 1 000 marques parmi les plus connues dans le monde, dont 9 des 10 principaux géants de la grande consommation, et 18 des 20 principales entreprises de produits alimentaires et de boissons, font confiance à FourKites pour transformer leurs activités et créer des chaînes d’approvisionnement plus agiles, plus efficaces et plus durables. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site https://www.fourkites.com/.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220728005470/fr/

Contacts

Scott Johnston
Responsable européen des relations publiques de FourKites
+31 62 147 8442
scott.johnston@fourkites.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles