Marchés français ouverture 5 h 49 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 455,69
    +158,83 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,1930
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    26 657,99
    -11,76 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    15 683,56
    -129,01 (-0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,96
    -3,56 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

Réouverture des commerces: les mesures sanitaires envisagées

·2 min de lecture

Jean Castex a conditionné une réouverture des commerces et rayons de produits dits "non essentiels" à l'adoption d'un "protocole sanitaire renforcé" en cours de négociations avec les professionnels.

Ce protocole, qui vaudrait "pour l'ensemble des commerces et l'ensemble de la grande distribution", doit "être conclu vendredi et opérationnel lundi prochain", rappelait plus tôt cette semaine le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Voici un point sur les mesures qui se dessinent.

Un protocole existant déjà contraignant

Port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydroalcoolique, respect de la distanciation, application d'une "jauge" fixant un nombre maximal de clients en fonction de la surface de vente... "Le protocole mis en place à la sortie du premier confinement était déjà très contraignant", rappelle Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce, une association de fédérations professionnelles notamment dans l'habillement.

"Ce protocole a fait ses preuves, puisqu'il n'y a pas eu de cluster avéré dans les commerces, dont on sait qu'ils ne contribuent pas à la propagation du virus", assure-t-il. Il appelle donc à "repartir de ce socle en faisant attention à ne pas trop renforcer les contraintes", ce qui pourrait freiner le retour des Français dans les magasins.

Une "jauge" qui fait débat

L'élargissement de la jauge d'accueil est sur la table. "Il est question de passer d'une personne pour 4 mètres carrés à une pour 8 mètres carrés de surface de vente", expliquait lundi à l'AFP Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Un protocole sanitaire renforcé sera appliqué pour la réouverture des commerces dits "non essentiels" (AFP/Archives - Kenzo TRIBOUILLARD)

Ce serait "une catastrophe", estimait toutefois mercredi, sous couvert d'anonymat, un patron de grande surface alimentaire dans le magazine spécialisé LSA. "Je ne vois pas comment je vais faire pour les veilles de fêtes avec des journées à plu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi