La bourse ferme dans 15 min
  • CAC 40

    6 264,31
    +53,76 (+0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 013,11
    +36,70 (+0,92 %)
     
  • Dow Jones

    34 079,23
    -58,08 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,2025
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 783,90
    -9,20 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    45 278,80
    -1 164,15 (-2,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 275,08
    +32,02 (+2,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,62
    +0,27 (+0,44 %)
     
  • DAX

    15 314,03
    +118,06 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    6 923,84
    +28,55 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 975,74
    +25,52 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 172,87
    -0,55 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3843
    -0,0089 (-0,64 %)
     

Rénovation énergétique : quelques précisions sur le big-bang promis par le gouvernement

·1 min de lecture

Objectif “big-bang”. Au lendemain du début de l’examen du projet de loi climat et résilience à l’Assemblée nationale, lundi 29 mars, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a affiché les ambitions du gouvernement en matière de rénovation énergétique des logements, dans une interview accordée au Parisien. L’exécutif, qui avait fait face à une certaine fronde des ONG environnementales pour son manque d’ambitions, veut accélérer la résorption des passoires thermiques. Pour cela, il a intégré différentes mesures supplémentaires au projet de loi, dont le titre “Se loger”, largement consacré à la rénovation énergétique des logements, devrait être débattu dans l’hémicycle à partir de la fin de semaine. Première annonce faite par la ministre : la majorité va étendre les interdictions de mise en location au-delà des classes F et G du diagnostic de performance énergétique (DPE).

>> Notre service - Profitez des offres énergies (gaz, électricité) les plus attractives du moment grâce à notre vente privée

S’il s’est jusqu’ici montré frileux quant à instaurer une obligation généralisée de rénovation énergétique, le gouvernement entend en effet faire pression sur les propriétaires bailleurs, afin qu’ils engagent des travaux dans leurs logements mis en location. Pour cela, il prévoit de s’appuyer sur le décret de décence, qui établit la liste des caractéristiques minimales qu’un bien doit présenter pour être loué. Et notamment en matière de consommation d’énergie et d’émissions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rénovation énergétique : voici le futur calendrier des interdictions de location
Immobilier : le boom des achats de maisons dans les villes moyennes
Loi climat : le gouvernement va créer des "accompagnateurs rénovation"
Assurance emprunteur : n'hésitez pas à renégocier à l'aide d'un courtier, selon le DG d'Orpi
Loi climat : le nombre de logements interdits à la location pourrait être bien plus important finalement