Marchés français ouverture 5 h 36 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 364,36
    -76,94 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 834,32
    -636,22 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    987,01
    -23,60 (-2,33 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Rénovation énergétique : pourquoi MaPrimeRénov’ peine à décoller en copropriété

·1 min de lecture

En octobre dernier, le gouvernement a fait de la rénovation thermique des bâtiments l’un des piliers de la relance économique. Sur les 100 milliards d’euros du plan de relance, près de 7 milliards ont été alloués pour 2021 et 2022 à la rénovation énergétique du parc de bâtiments publics et des logements privés. Dont 2 milliards d’euros directement fléchés vers MaPrimeRénov’, en plus des quelque 500 millions d’euros de de crédits “habituels”. L’aide, qui a remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite), a ainsi largement été renforcée, puisqu’elle concerne désormais tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou le mettent en location.

Depuis, MaPrimeRénov’ rencontre un succès phénoménal : entre le 1er janvier et le 1er juin, près de 300.000 demandes d’aides ont été déposées par des particuliers. L’engouement est tel que le budget initialement prévu pour les deux années 2021-2022 pourrait être consommé d’ici la fin de l’année. Le gouvernement attendait 400.000 à 500.000 dossiers cette année, “mais on finira sûrement autour de 700.000 à 800.000”, s’est félicitée la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, au micro de BFM, en début de mois. “Au lieu de consommer [les 2,5 milliards d’euros de crédits] sur 2021 et 2022, on les consommera très probablement intégralement en 2021. Donc c’est une question de budget pour 2022. Mais on arrête pas un truc qui marche”, a-t-elle rassuré. Des crédits complémentaires devraient donc être alloués dès l’an prochain pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les loyers des studios grimpent… à combien s’élèvent-ils dans votre ville ?
La vertigineuse ascension du prix du m² à Paris depuis 1960
Copropriété : pourquoi de nombreuses AG vont encore devoir se tenir à distance
Immobilier : pourquoi les villes moyennes deviennent si attractives ?
200 euros la nuit sur un hamac en intérieur : location insolite à Villeurbanne