La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 881,45
    +103,69 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 454,37
    -297,87 (-2,17 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 278,53
    -1 171,86 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 496,90
    -64,40 (-4,12 %)
     
  • S&P 500

    4 205,55
    -27,05 (-0,64 %)
     

Rénovation énergétique : voici comment MaPrimeRénov’ est utilisée par les Français

·1 min de lecture

Voici un succès auquel le gouvernement ne s’attendait sûrement pas. Lancée en 2020 pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite), MaPrimeRénov’ est devenue la principale aide publique destinée à la rénovation énergétique des logements. Réservée aux ménages les plus modestes en 2020, l’aide a été ouverte depuis janvier à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’à tous les copropriétaires. Si bien qu’en un peu moins de quatre mois, le dispositif a changé de dimension. Alors que l’Agence nationale de l’habitat (Anah), chargée de son déploiement, n’a enregistré que 191.000 demandes l’an dernier, elle fait aujourd’hui face à un véritable engouement : depuis le début de l’année, plus de 220.000 dossiers lui ont été adressés ! Conséquence : le gouvernement est obligé de revoir ses projections pour 2021.

>> A lire aussi - La répression des fraudes étrille le secteur de la rénovation énergétique

“À ce rythme, nous devrions finir l’année avec 800.000 dossiers déposés, soit le double de l’objectif fixé”, a déclaré au Parisien Emmanuelle Wargon. La ministre du Logement entend toutefois rassurer les Français : l’aide ne sera pas victime de son succès. “MaPrimeRénov’ sera financée à hauteur des besoins. Tous ceux qui la demandent et qui sont éligibles l’auront. Pour 2021, nous avons un budget de 1,6 milliard d’euros et nous en avons consommé 400 millions d’euros”, a-t-elle indiqué. Au vu de la dynamique actuelle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rénovation énergétique : l'urgence de lancer le "prêt avance mutation plus" pour aider les particuliers
La répression des fraudes étrille le secteur de la rénovation énergétique
Immobilier : comment évoluent les ventes et les prix, un an après le début de la pandémie ?
Aéroport de Nantes : l’Etat va indemniser les propriétaires exposés au bruit
Immobilier : les maires pourraient bientôt saisir plus facilement les biens abandonnés