Marchés français ouverture 6 h 32 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 666,94
    -480,57 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,2079
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    40 907,51
    -6 650,54 (-13,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 345,16
    -218,67 (-13,98 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Rénovation énergétique : l'urgence de lancer le "prêt avance mutation plus" pour aider les particuliers

·1 min de lecture

C’est une proposition passée inaperçue du rapport d’Olivier Sichel, numéro 2 de la Caisse des Dépôts missionné par le gouvernement pour imaginer les meilleures solutions pour la rénovation énergétique des logements : la création d’une nouvelle formule de prêt, appelée le PAM+. Il faut traduire par "prêt avance mutation Plus". On comprend déjà mieux ce dont il s’agit : les banques pourraient prêter de l’argent pour financer les travaux de rénovation énergétique des ménages n’ayant pas ou n’ayant plus accès au crédit classique, ou ce qui demeure à leur charge déduction faite des aides, telles que MaPrimeRénov'. Le ressort ? Le prêt est adossé et dimensionné à la valeur du bien immobilier et la banque a la garantie qu’elle peut récupérer son capital lors de la vente ultérieure du bien ou encore lors de la transmission en cas de décès. Le ménage ne rembourse que les intérêts entre la souscription du prêt et la cession. C’est aussi sur la valorisation du logement par les travaux que comptent les banques pour garantir leur créance.Oui, cette proposition a d’abord été occultée par le débat sur une autre proposition, qui a séduit le gouvernement, celle de créer une fonction d’accompagnateur de la rénovation énergétique. Elle a été intégrée au projet de loi en cours d’examen à l’Assemblée Nationale. Les ménages seront tenus de recourir à ces conseils au-delà d’une certaine enveloppe de travaux, à préciser par décret, sans doute 5.000 euros et leurs interventions seront payantes, estimées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La répression des fraudes étrille le secteur de la rénovation énergétique
Immobilier : comment évoluent les ventes et les prix, un an après le début de la pandémie ?
Aéroport de Nantes : l’Etat va indemniser les propriétaires exposés au bruit
Immobilier : les maires pourraient bientôt saisir plus facilement les biens abandonnés
Immobilier : qui du bailleur ou du locataire doit financer un nouveau jeu de clé ?