Rémy Cointreau : gros rebond boursier après les comptes

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
RCO.PA60,87-2,10
^REURUSD1 725,64+31,71

Avec plus de 6% de gains au compteur mardi à 88,80 euros, Rémy Cointreau (Paris: FR0000130395 - actualité) et sa publication de résultats semestriels ont fait oublier la chute du titre de 8% enregistrée le 18 octobre dernier à l'annonce de revenus qui avaient déçu le marché sur la période !... Rémy Cointreau continue d'afficher d'excellentes performances, souligne le CM-CIC Securities ("achat", objectif 105 euros), tandis que Gilbert Dupont ("alléger", objectif 86,40 euros) note qu'en dépit du ralentissement de la croissance des expéditions de Cognac et de retombées en premières approche assez mitigées du Thanksgiving aux Etats-Unis, le groupe tient un discours plus rassurant sur sa dynamique de croissance aux Etats-Unis et en Asie.

Berenberg maintient pour sa part ses positions sur le dossier Rémy Cointreau, valorisé 92 euros par action avec une recommandation à "conserver", après les comptes semestriels du groupe. Le risque baissier est limité sur le dossier, après la consolidation du titre consécutive aux ventes intermédiaires, estime le spécialiste...

Rémy Cointreau a dévoilé ce matin les résultats du premier semestre de son exercice, c'est-à-dire la période courant d'avril à septembre. La rentabilité, en données courantes, est ressortie légèrement au-delà des prévisions, tandis que le management a confirmé son objectif de faire progresser de façon significative ses résultats, même si la croissance sera plus modérée au second semestre, par rapport à un premier semestre en forte progression, du fait notamment d'une base plus favorable.

Le groupe de spiritueux avait dégagé sur le semestre écoulé des ventes de 595,8 millions d'euros, en hausse de 25,5% en données publiées et de 13,3% en données organiques. Le résultat opérationnel courant est lui en hausse de 33,2% à 141,5 millions d'euros, dont 18% en organique. Il matérialise une marge de 23,7%. Un consensus fourni par Bloomberg laissait entrevoir une attente moyenne à 137,3 millions d'euros pour le résultat opérationnel courant, en progression organique de 17%. Le bénéfice net hors éléments non-récurrents s'établit à 88,5 millions d'euros (+44%).

Dans le détail, les résultats du Cognac sont en forte hausse organique (+27,3% à 131,4 millions d'euros pour le résultat opérationnel courant), à l'inverse des liqueurs et spiritueux (-24,9% à 19,5 millions d'euros). Les marques partenaires progressent de 80% mais ne représentent que 2,2 millions d'euros.

La dette nettea atteint 266 millions d'euros, après l'acquisition de Bruichladdich évaluée à 72,8 millions d'euros. Cela n'empêche pas le ratio bancaire de dette nette sur EBITDA de reculer à 0,86 contre 1,06 un an avant.

Dans un environnement économique et monétaire incertain, notamment en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) , Rémy Cointreau confirme l'efficacité de sa stratégie de valeur et de long terme. Les efforts de gestion se poursuivront au second semestre et la société restera vigilante sur la bonne évolution des marchés, explique le management, qui réitère donc son objectif d'améliorer significativement son résultat annuel, malgré une croissance plus modérée au second semestre.