La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 732,43
    +1 447,28 (+3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Rémy Cointreau : Chiffre d’affaires annuel 2020/21

·11 min de lecture

(avril 2020 – mars 2021)

Bonne performance dans un environnement complexe

Forte accélération des ventes au second semestre

Croissance organique annuelle du ROC confortée

Regulatory News:

Rémy Cointreau (Paris:RCO) réalise un chiffre d’affaires de 1 010,2 millions d’euros sur l’année 2020/21, en progression de +1,8% en organique (à devise et périmètre constant). En données publiées, le chiffre d’affaires est en repli de -1,4%, intégrant une évolution défavorable des devises (-3,5%) et un effet périmètre positif de 0,3% lié aux acquisitions de JR. Brillet et J. de Telmont.

Cette performance démontre la forte résilience du groupe dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19. Après un recul au 1er semestre, l’activité a significativement rebondi au 2nd semestre et a enregistré, au 4ème trimestre, une forte croissance organique de +15,1%.

Sur l’ensemble de l’année, les ventes de Cognac progressent de +3,7%* grâce à la poursuite d’une excellente dynamique de la consommation aux Etats-Unis et en Chine continentale au 4ème trimestre (+18,2%*). La belle performance de la division Liqueurs & Spiritueux au 4ème trimestre (+7,1%*) confirme la reprise initiée au trimestre précédent. Pour autant, celle-ci enregistre un repli de -3,2%* sur l’ensemble de l’année.

En 2020/21, les Amériques sont en croissance de +18,6%* portée par l’excellente performance des Etats-Unis. La tendance en Asie Pacifique (-4,5%*) masque une forte croissance à deux chiffres en Chine continentale et en Australie. La zone Europe, Moyen-Orient & Afrique est en repli de -21,7%*, pénalisée par les mesures de restriction sanitaire, notamment la fermeture du canal on-trade. Le Royaume-Uni, le Benelux, la Suisse et l’Europe de l’Est ont néanmoins enregistré une belle dynamique, bénéficiant d’une consommation à domicile soutenue.

Répartition des ventes par division :

12 mois

12 mois

Variation

(€ millions)

au 31/03/21

au 31/03/20

Publiée

Organique

Cognac

735,0

735,5

(0,1%)

3,7%

Liqueurs & Spiritueux

248,3

261,9

(5,2%)

(3,2%)

S/total Marques Groupe

983,3

997,3

(1,4%)

1,9%

Marques Partenaires

26,9

27,5

(2,1%)

(1,5%)

Total

1 010,2

1 024,8

(1,4%)

1,8%

Cognac

Les ventes de la division Cognac enregistrent une progression de +3,7%* sur l’année 2020/21, avec une accélération significative des ventes au 2nd semestre (+27,0%*), soutenue par les Etats-Unis et la Chine continentale. Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires est en hausse de +18,2%*, grâce à l’excellente performance du nouvel an chinois en Asie-Pacifique et à la poursuite d’une bonne dynamique aux Etats-Unis, toutefois modérée par la volonté du groupe de maîtriser ses stocks stratégiques. Bien qu’en moindre décroissance au 2nd semestre, le Duty Free et le canal on-trade continuent de pénaliser l’Asie du Sud-Est, l’Afrique et l’Amérique Latine.

Dans ce contexte de pandémie, la Maison Rémy Martin a poursuivi ses initiatives créatives pour maintenir le lien avec ses clients : aux Etats-Unis, la marque Rémy Martin a misé sur son programme digital « Stay at home with Rémy Martin » et ses vidéos de recettes « Rémy Martin x Chef Kwame » pour accompagner une consommation à domicile soutenue. Fort de son lien indéfectible avec le monde de la musique, la marque a également bénéficié d’une belle exposition médiatique en diffusant, aux Grammy Awards, son spot vidéo « Ground's Melody » en collaboration avec le rappeur 6LACK. En Chine continentale, l’ouverture temporaire d’une « Maison Rémy Martin » à Guangzhou a enregistré un très beau succès pendant les festivités du nouvel an chinois. En cohérence avec sa stratégie Direct-to-Consumer, LOUIS XIII a ouvert deux nouvelles boutiques en Chine continentale ― à Shenzhen et à Hangzhou, et a lancé deux e-boutiques ― au Royaume-Uni en avril 2020 et aux Etats-Unis en février 2021.

Liqueurs & Spiritueux

Malgré une forte reprise de l’activité au second semestre (+7,2%*), les ventes de Liqueurs & Spiritueux affichent un léger repli (-3,2%*) sur l’ensemble de l’année.

Les ventes annuelles de la Maison Cointreau sont en croissance soutenue, portées par une croissance à deux chiffres aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Benelux et en Australie, où la fermeture du canal on-trade s’est traduite par un essor de la mixologie à la maison. La marque récolte également les fruits de sa stratégie qui positionne la Margarita au cœur de sa communication. Enfin, elle a affiché son soutien à l’industrie de la restauration dans plusieurs marchés, et en particulier aux Etats-Unis avec son initiative « Love Letter », un spot de 30 secondes lors du Super Bowl, encourageant les consommateurs américains à soutenir leurs restaurants et bars préférés.

Le pôle Whisky est également en forte croissance sur l’année, grâce à une bonne dynamique dans la plupart de ses marchés-clés, notamment en Asie pendant le nouvel an chinois.

Le reste du portefeuille est pénalisé par la faiblesse de la zone EMEA (fermeture du canal on-trade) et du Duty Free.

Marques Partenaires

Les ventes annuelles de Marques Partenaires sont en légère décroissance (-1,5%*), mais renouent avec la croissance au 4ème trimestre.

Perspectives

Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique toujours incertain, le groupe Rémy Cointreau reste confiant quant à sa capacité à sortir renforcé de cette crise.

Fort d’un chiffre d’affaires annuel légèrement supérieur à ses prévisions, Rémy Cointreau anticipe désormais une croissance organique de son Résultat Opérationnel Courant autour de +10%, pour l’année fiscale 2020/21.

Cette performance sera modérée par des effets devises désormais estimés à -5,0 M€. L’effet périmètre prévisionnel est inchangé (-2,0 M€).

Par ailleurs, le groupe anticipe un fort démarrage de l’année 2021/22, soutenu par une base de comparaison très favorable, des effets de phasage de ses expéditions et de nouvelles tendances de consommation structurellement plus porteuses aux Etats-Unis.

Chiffre d’affaires et croissance organique par activité

Ventes du 1er trimestre 2020-2021 (Avril-Juin 2020)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

98,7

0,7

0,0

98,0

161,1

(38,8%)

(39,2%)

Liqueurs & Spiritueux

46,1

0,2

0,0

45,9

55,3

(16,7%)

(17,0%)

Marques Groupe

144,8

0,9

0,0

143,9

216,5

(33,1%)

(33,5%)

Marques Partenaires

5,3

(0,0)

0,0

5,3

6,7

(21,4%)

(21,1%)

Total

150,1

0,9

0,0

149,2

223,2

(32,8%)

(33,2%)

Ventes du 2ème trimestre 2020-2021 (Juillet-Septembre 2020)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

206,8

(6,3)

0,1

213,0

218,4

(5,3%)

(2,5%)

Liqueurs & Spiritueux

66,0

(2,0)

0,4

67,5

75,9

(13,1%)

(11,0%)

Marques Groupe

272,7

(8,3)

0,6

280,5

294,3

(7,3%)

(4,7%)

Marques Partenaires

8,1

(0,0)

0,0

8,1

6,4

26,1%

26,5%

Total

280,8

(8,3)

0,6

288,5

300,7

(6,6%)

(4,0%)

Ventes du 1er semestre 2020-2021 (Avril-Septembre 2020)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

305,4

(5,6)

0,1

310,9

379,6

(19,5%)

(18,1%)

Liqueurs & Spiritueux

112,1

(1,8)

0,4

113,4

131,2

(14,6%)

(13,6%)

Marques Groupe

417,5

(7,4)

0,6

424,3

510,8

(18,3%)

(16,9%)

Marques Partenaires

13,3

(0,0)

0,0

13,4

13,1

1,8%

2,1%

Total

430,8

(7,4)

0,6

437,7

523,9

(17,8%)

(16,4%)

Ventes du 3ème trimestre 2020-2021 (Septembre-Décembre 2020)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

267,0

(11,8)

0,2

278,7

209,4

27,5%

33,1%

Liqueurs & Spiritueux

75,1

(3,2)

1,9

76,4

71,2

5,4%

7,2%

Marques Groupe

342,1

(15,0)

2,1

355,0

280,6

21,9%

26,5%

Marques Partenaires

7,9

(0,1)

0,0

8,0

9,6

(17,5%)

(16,6%)

Total

350,0

(15,1)

2,1

363,0

290,2

20,6%

25,1%

Ventes des 9 mois 2020-2021 (Avril-Décembre 2020)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

572,5

(17,4)

0,3

589,6

588,9

(2,8%)

0,1%

Liqueurs & Spiritueux

187,2

(5,0)

2,3

189,8

202,5

(7,6%)

(6,2%)

Marques Groupe

759,6

(22,4)

2,6

779,4

791,4

(4,0%)

(1,5%)

Marques Partenaires

21,2

(0,1)

0,0

21,4

22,7

(6,4%)

(5,8%)

Total

780,9

(22,5)

2,6

800,7

814,0

(4,1%)

(1,6%)

Ventes du 4ème trimestre 2020-2021 (Janvier-Mars 2021)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

162,5

(10,7)

0,0

173,2

146,5

10,9%

18,2%

Liqueurs & Spiritueux

61,2

(3,0)

0,6

63,6

59,4

2,9%

7,1%

Marques Groupe

223,7

(13,7)

0,6

236,8

205,9

8,6%

15,0%

Marques Partenaires

5,7

(0,0)

0,0

5,7

4,8

17,9%

18,7%

Total

229,4

(13,8)

0,6

242,6

210,8

8,8%

15,1%

Ventes du 2nd semestre 2020-2021 (Octobre 2020-Mars 2021)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

429,6

(22,5)

0,2

451,9

355,9

20,7%

27,0%

Liqueurs & Spiritueux

136,2

(6,2)

2,5

140,0

130,6

4,3%

7,2%

Marques Groupe

565,8

(28,8)

2,7

591,9

486,5

16,3%

21,6%

Marques Partenaires

13,6

(0,1)

0,0

13,7

14,4

(5,6%)

(4,8%)

Total

579,4

(28,9)

2,7

605,6

501,0

15,7%

20,9%

Ventes annuelles 2020-2021 (Avril 2020-Mars 2021)

En millions d’euros

Publié

20-21

Devises

20-21

Périmètre

20-21

Organique

20-21 (*)

Publié

19-20

Variation

Publiée

Variation

Organique (*)

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Cognac

735,0

(28,2)

0,4

762,8

735,5

(0,1%)

3,7%

Liqueurs & Spiritueux

248,3

(8,0)

2,9

253,4

261,9

(5,2%)

(3,2%)

Marques Groupe

983,3

(36,1)

3,2

1016,2

997,3

(1,4%)

1,9%

Marques Partenaires

26,9

(0,2)

0,0

27,1

27,5

(2,1%)

(1,5%)

Total

1 010,2

(36,3)

3,2

1 043,3

1 024,8

(1,4%)

1,8%

Définitions des indicateurs alternatifs de performance

Le processus de gestion de Rémy Cointreau repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires de ceux figurant dans les états financiers consolidés et des mouvements qui en découlent.

Croissance organique du chiffre d’affaires

La croissance organique est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions.

L’impact des taux de change est calculé en convertissant le chiffre d’affaires de l'exercice en cours aux taux de change moyens de l'exercice précédent.

Pour les acquisitions de l'exercice en cours, le chiffre d’affaires de l’entité acquise est exclu des calculs de croissance organique. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, le chiffre d’affaires de l’entité acquise est inclus dans l’exercice précédent, mais n’est inclus dans le calcul de la croissance organique sur l’exercice en cours qu’à partir de la date anniversaire d'acquisition.

Dans le cas d’une cession d’importance significative, on utilise les données après application d’IFRS 5 (qui reclasse systématiquement le chiffre d’affaires de l’entité cédée en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession » pour l’exercice en cours et l’exercice précédent).

Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

(*) La croissance organique est calculée à devises et périmètre constants

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210422006014/fr/

Contacts

Laetitia Delaye — +33 7 87 25 36 01
Célia d’Everlange — +33 6 03 65 46 78