La bourse ferme dans 1 h 33 min

Rémunération des enseignants : des augmentations dès l'an prochain pour les débuts de carrière

C'est confirmé, les professeurs vont bien voir leur rémunération augmenter. Ainsi, la réforme des retraites, qui pourrait potentiellement faire perdre beaucoup aux professeurs, est l'occasion de revaloriser leurs salaires et de repenser l'évolution du métier, affirme le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer depuis plusieurs mois.

Lors des discussions qui se sont ouvertes lundi avec les organisations syndicales, il a annoncé son intention de consacrer 500 millions d'euros à des hausses de salaires, qui prendront effet en janvier 2021. Tous les professeurs devraient ainsi voir leur rémunération augmenter l'an prochain, mais pas forcément des mêmes montants.

Entre 70 et 90 euros net par mois en plus pour les jeunes profs

Pour la forme de cette revalorisation, personne ne peut encore le dire car "le déploiement" dépend de ce qui va être discuté avec les syndicats. Mais "les augmentations, ça peut se traduire dès 2021 par des hausses très substantielles pour les jeunes professeurs : nous voulons dès l'an prochain une augmentation qui puisse être entre 70 et 90 euros nets par mois", a précisé le ministre ce jeudi 16 janvier au micro de RTL.

Les négociations doivent déboucher avant l'été sur une loi de programmation de revalorisations salariales. "Les 500 millions d'euros en 2021, c'est une préfiguration, une première marche", souligne-t-on au ministère. Dans l'entourage de Jean-Michel Blanquer, on évoque l'image d'un escalier avec des hausses de budget qui s'amplifieraient chaque année. Initialement, il était question d'augmenter les rémunérations au fil des ans, pour atteindre environ 10 milliards en 2037, qui s'ajouteraient au budget de l'Éducation nationale (52,7 milliards d'euros en 2020).

Interrogé sur cet objectif de 10 milliards, le ministre a répondu jeudi sur RTL : "C'est en réalité potentiellement plus que ça". En effet, quand on agrège les augmentations attendues sur 16 ans, avec l'hypothèse de hausses de 500 millions d'euros année après année, l'effort budgétaire

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Salariés, le code du travail numérique peut-il (vraiment) répondre à toutes vos questions ?
Retraite : les pharmaciens poussent aussi pour le maintien de leur caisse
Les prix du diamant vont se stabiliser en 2020 après une année à oublier, selon UBS
Renault-Nissan : le plaidoyer de Senard pour le futur de l’alliance
Equipements dernier cri, coach individuel... les salles de sport montent en gamme