Publicité
Marchés français ouverture 1 h 38 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    37 989,61
    -824,95 (-2,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0705
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 945,56
    +3,78 (+0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 114,32
    +298,58 (+0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 406,67
    -11,20 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

Rémunération, calendrier : on en sait plus sur la réforme du congé parental

WavebreakMediaMicro/Adobe Stock

La réforme du congé parental se précise. Le congé de naissance, promis par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 16 janvier et appelé à remplacer le congé parental actuel peu utilisé, entrera en vigueur «courant 2025» et sa rémunération prendra la forme d’une indemnité journalière, a récemment indiqué l’Elysée. «Ce nouveau congé implique de grosses évolutions qui demandent des travaux et des consultations». Le but est donc de «faire passer cette réforme dans le prochain projet de financement de la Sécurité sociale à l’automne prochain pour une entrée en vigueur courant 2025», a-t-on souligné dans l’entourage du Président.

Annoncé le 16 janvier par le chef de l’Etat lors de sa conférence de presse, le congé de naissance doit remplacer le congé parental actuel, créé en 1977 et qui peine à convaincre en raison notamment de sa faible rémunération (près de 429 euros par mois au maximum). Le dispositif actuel permet aux parents, à l’issue de leur congé de maternité ou de paternité, de suspendre leur activité professionnelle jusqu’aux trois ans de l’enfant.

Le congé de naissance, dont les modalités feront l’objet de discussions avec les partenaires sociaux, sera un «attelage entre les congés existants, maternité (16 semaines) et paternité (28 jours), un complément qui doit leur permettre de rester au total six mois auprès de leur enfant», selon l'Elysée, qui confirme ainsi les annonces d’Aurore Bergé, ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, sur Sud Radio, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nos conseils d’expert en management pour aider Emmanuel Macron : travailler sa congruence
Les fonctionnaires travaillent-ils vraiment moins que les salariés du privé ?
Agriculteur à la retraite, Alain continue de travailler à la ferme pour joindre les deux bouts
Rencontres des Sablons : venez échanger sur les grands enjeux de société
2024 : l’année du retour au bureau