La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 915,51
    +2 990,23 (+5,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Le régulateur européen donne son feu vert à une 3e dose du vaccin Pfizer contre le Covid-19

·1 min de lecture

Les autorités sanitaires européennes ouvrent la voix à une troisième injection pour la vaccination contre le Covid-19. Le régulateur a approuvé lundi 4 octobre l'administration d'une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections. Des doses supplémentaires des vaccins Moderna et Pfizer pour les personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli ont également été approuvées par l'Agence européenne des médicaments (EMA), dont le siège est à Amsterdam.

"Des doses de rappel de Comirnaty peuvent être envisagées pour les personnes âgées de 18 ans et plus, au moins six mois après la deuxième dose", a déclaré l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué, faisant référence au nom commercial du vaccin Pfizer. "Les décisions concernant les troisièmes doses seront prises par les organismes de santé publique au niveau national", a indiqué l'EMA.

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a "évalué des données pour Comirnaty montrant une augmentation des niveaux d'anticorps lorsqu'une troisième dose est administrée". "Le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d'autres effets secondaires très rares après un rappel n'est pas connu et est soigneusement surveillé", a ajouté l'EMA.

De rares cas de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, ont été signalés chez des personnes ayant reçu le vaccin Pfizer, en particulier chez les jeunes hommes. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine pourra mener une invasion à grande échelle de Taïwan "d'ici 2025" selon le ministre de la Défense de l'île
Amazon s'oppose à une augmentation de ses frais de port pour les livres en France
DSK, le roi de Jordanie, Tony Blair... Les "Pandora Papers" les accusent d'évasion fiscale
Le passeport devient obligatoire pour rentrer au Royaume-Uni
Le chef de l’ONU reproche à Jeff Bezos et Richard Branson d’aller dans l’espace au lieu de lutter contre la pauvreté sur Terre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles