La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 301,04
    -48,49 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Pour régler la succession, les héritiers de Samsung vont céder des toiles de maîtres

·1 min de lecture

Les héritiers de Samsung, de loin le plus grand conglomérat sud-coréen, ont annoncé mercredi 28 avril qu'ils comptaient notamment céder des toiles de Picasso, Monet ou Gauguin pour régler les droits de succession consécutifs au décès de leur père, et qui s'élèvent à près de 9 milliards d'euros. Lee Kun-hee, l'homme qui a présidé au décollage mondial de Samsung Electronics, était la première fortune sud-coréenne quand il est décédé en octobre à 78 ans, laissant derrière lui un patrimoine estimé à 22.000 milliards de won (16,4 milliards d'euros).

La Corée du Sud a une législation très stricte sur les successions, avec des taux d'imposition très élevés. Ce qui implique un impôt particulièrement élevé pour les héritiers du patriarche, parmi lesquels figue le patron de facto du groupe Samsung, Lee Jae-yong, qui purge une peine de deux ans et demi de prison pour corruption notamment. La famille Lee "s'attend à payer plus de 12.000 milliards de won d'impôts relatifs à la succession, ce qui est plus de la moitié du patrimoine total de feu le président", a indiqué Samsung dans un communiqué. "Ces droits de succession sont parmi les plus élevés jamais demandés en Corée et dans le monde", poursuit le groupe en précisant que la famille s'acquittera de ces impôts en six tranches, à partir de ce mois-ci. Ce patrimoine inclut des actions dans Samsung Electronics, Samsung Life et Samsung C&T, ainsi que des propriétés foncières, selon le communiqué.

>> A lire aussi - Samsung “trop gros pour être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mediapro paiera-t-il ce qu’il doit encore à la Ligue de football ?
Sanofi : bénéfice net en léger recul au 1er trimestre, des performances toujours solides
Lagardère : le projet de transformation "accueilli favorablement" par le conseil de surveillance
Tesla : la Gigafactory de Berlin n'ouvrira finalement pas en juillet
Microsoft a battu les prévisions du marché