La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 598,10
    -188,79 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Ces régions qui devront affronter de fortes difficultés de recrutement d'ici 2030

Sameer Al-DOUMY / AFP

D'ici 2030, certains territoires français seront particulièrement touchés par des difficultés de recrutement, selon une étude publiée ce mardi 24 janvier par la Dares et France Stratégie.

Les régions côtières de l'ouest et du sud de la France devraient connaitre de gros déficits de main d'oeuvre d'ici 2030, ce qui accentuerait les difficultés de recrutement déjà fortes localement sur certains métiers, selon une étude publiée mardi.

Cette étude est la déclinaison régionale d'un exercice prospectif, réalisé par le service des statistiques du ministère du Travail (Dares) et France Stratégie, organisme de réflexion auprès du Premier ministre, qui porte sur 2019-2030. Il aurait dû être publié en 2020 mais a été revu à la lumière de la crise du Covid.

En mars 2022, des résultats nationaux avaient été publiés, montrant que 760.000 postes seraient à pourvoir en moyenne chaque année (dont neuf sur dix liés à des départs en retraite et un sur dix à de nouveaux emplois) pour seulement 640.000 jeunes débutant en emploi.

Du fait de ce déséquilibre, les métiers dont les difficultés de recrutement s'accentueraient d'ici 2030 représenteraient environ 25% des emplois de 2019.

Certains métiers seraient en tension croissante partout: conducteurs de véhicules, cadres administratifs, cadres commerciaux, agents d'entretien, aides à domicile...

Lire aussiFin de l'abondance, difficultés de recrutement : comment faire face aux pénuries

Des régions particulièrement concernées

Mais, pour d'autres métiers, cette aggravation des tensions "serait plus marquée dans les territoires du sud et de l'ouest dont le marché du travail est déjà très tendu", selon l'étude. Cette situation s'explique par le dynamisme de l'emploi, notamment de métiers en forte croissance (personnels d'étude et de recherche, ingénieurs et cadres de l'industrie, ingénieurs informatiques, etc).

Si ce marché de l'emploi "attire des travailleurs d'autres régions, sous l'influence des métropoles, du climat et de la présence de littoraux", ces flux seront "insuffisants pour équilibrer le marché du travail dans la mesure où les jeunes débutants y seraient moins nombreux".

La façade atlantique "bénéficie, en effet,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi