Marchés français ouverture 1 h 35 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 674,38
    +578,52 (+1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    40 808,82
    -273,78 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    990,51
    +2,41 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Régionales: Pulvar-Autain, le duel qui fait des étincelles en Île-de-France

·2 min de lecture

Candidate soutenue par le PS en Île-de-France, Audrey Pulvar rêve de déboulonner la présidente de région sortante Valérie Pécresse. Mais la candidature d'une autre figure de la gauche parisienne, Clémentine Autain, complique les choses.

Cette fois, ça y est: elle se lance. L'ancienne journaliste Audrey Pulvar a officialisé sa candidature à la région Île-de-France, mardi, . , elle rêve de déboulonner la présidente sortante de la région Île-de-France, Valérie Pécresse. Mais elle trouvera sur sa route une autre figure de la gauche parisienne: Clémentine Autain, 47 ans, députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis et proche de Jean-Luc Mélenchon. Entre les deux femmes, qui s'apprécient mais que tout oppose, le passage par l'Hôtel-de-Ville parisien constitue l'un des rares traits d'union.

Journaliste, présidente de la Fondation Nicolas Hulot, ex-directrice éditoriale des Inrockuptibles, Audrey Pulvar est un pur produit de la société civile, qui ne doit son entrée en politique qu'à la volonté d'Anne Hidalgo, dont elle a accompagné l'épopée victorieuse en juin dernier. Face à elle, Clémentine Autain fait figure de professionnelle de la politique. Inlassable militante féministe depuis le milieu des années 1990, adjointe chargée de la jeunesse de Bertrand Delanoë, elle a rejoint en 2012 les rangs mélenchonistes, où elle fait entendre sa voix avec sa petite organisation Ensemble!. Sa candidature à la région Île-de-France couronne plus de vingt ans d'engagement à gauche.

Sondages serrés

Dans une campagne anesthésiée par le Covid, et toujours sous la menace d’un nouveau report – le scrutin devait se tenir en mars 2021 – l'affrontement entre les deux femmes, auquel s'ajoute la candidature du secrétaire national d'EELV Julien Bayou, préfigure un peu ce que sera la présidentielle de 2022 à gauche. Divisée, la gauche francilienne n'a aucune chance de l'emporter face à Valérie Pécresse: (15% pour Bayou, 14% pour Pulvar et 9% pour Autain) loin, très loin, des 30% de la présidente sortante. Unie, elle peut espérer l'emporter dans un trou de souris en cas de triangulaire ou de quadrangulaire avec le RN et LREM.

Mais le chemin de l'union est difficile à trouver. Si Clémentine Autain a obtenu de Jean-Luc Mélenchon [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi