La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 668,35
    -198,42 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Régionales : duel à distance entre Marine Le Pen et Eric Dupond-Moretti

·1 min de lecture

Marine Le Pen a ironisé samedi sur "l'obsession" d'Eric Dupond-Moretti à son égard, au lendemain de l'annonce par le ministre de la Justice de sa candidature dans le Pas-de-Calais aux régionales sur la liste LREM. "J'ai vu beaucoup de forts en gueule venir ici tenter de défier le RN et opérer des rodomontades, M. (Bernard) Tapie en son temps, M.(Jean-Luc) Mélenchon, et ils sont tous assez rapidement repartis plutôt humiliés par l'expérience", a déclaré la députée du Pas-de-Calais à l'issue de la cérémonie du 8-Mai à laquelle elle a assisté dans le fief RN de Hénin-Beaumont. Le ministre lui a répondu, a distance, dans l'après-midi depuis le marché de Lens.

"Maintenant, l'obsession que M. Dupond-Moretti a à mon égard commence à devenir relativement étrange, il paraît qu'il reste quelques bracelets anti-rapprochement en rab, je suis preneuse", a ajouté la présidente du RN, en riant. "Je n'ai pas à débattre avec M. Dupond-Moretti, moi je débats avec Emmanuel Macron, éventuellement", a-t-elle conclu.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Marine Le Pen, candidate aux départementales 

Le ministre de la Justice a annoncé vendredi à la Voix du Nord se lancer dans la bataille des régionales en Hauts-de-France sur la liste menée par Laurent Pietraszewsksi pour éviter "que cette terre file entre les mains du RN". "Mme le Pen refuse de débattre avec moi. Elle ne veut pas venir à moi, alors je viens à elle", a insisté le ministre. Conseillère régionale sortante, Marin...


Lire la suite sur Europe1