La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 457,28
    +575,51 (+1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Régionales en Ile-de-France : après son union, la gauche se donne le droit d'y croire

·1 min de lecture

Après le premier tour des élections régionales et départementales en Ile-de-France, la gauche s'affiche unie à quatre jours du second tour. L'écologiste Julien Bayou, la candidate du PS Audrey Pulvar et l'insoumise Clémentine Autain ont fusionné leurs listes. Une liste d'union donc, portée par le patron des Verts pour tenter de l'emporter face à la présidente sortante, Valérie Pécresse. Et à gauche, on veut croire à une victoire dimanche prochain.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Dans le camp de Julien Bayou en tout cas, on y croit dur comme fer, et ce même si la présidente sortante est arrivée largement en tête au premier tour avec près de 36% des voix. De leur côté, les candidats de gauche totalisent à eux trois un peu plus de 34%. "On est au coude-à-coude", répète-t-on dans leur entourage. Mais les additions se font rarement aussi facilement. "La politique, ce n'est pas de l'arithmétique, c'est de la dynamique", explique un socialiste qui l'assure, la dynamique est là depuis leur union lundi après-midi.

"Risque et sérénité"

Depuis en effet, Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain multiplient les déplacements ensemble pour afficher leur unité. "L'accord a été signé dans la salle d'un hôtel nommée 'Risque et sérénité'", raconte encore un autre acteur qui a suivi cela de près. Et qui s'en amuse : "Risque pour Valérie Pécresse et sérénité pour la gauche".

LIRE AUSSI - Régionales : Valérie Pécresse est-elle menacée par la gauche ?

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles