La bourse ferme dans 5 h 45 min
  • CAC 40

    6 615,03
    -16,12 (-0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 112,16
    -10,27 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 783,20
    +6,50 (+0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    28 509,31
    +308,40 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    814,05
    +27,44 (+3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,99
    -0,31 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 544,03
    -45,20 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 112,84
    +2,87 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Régionales dans les Hauts-de-France: l'opération anti-Bertrand vire au fiasco pour LREM

·2 min de lecture

Selon notre sondage Harris Interactive, LREM stagne toujours au premier tour des élections régionales, très loin derrière Xavier Bertrand, président de région sortant, et du RN. L’objectif de porter des coups à l’extrême droite en prélude à l’offensive présidentielle ne semble donc pas atteint.

Alerte rouge dans les Hauts-de-France. L’arrivée en force de l’escadrille des ministres macronistes, et notamment du plus imposant d’entre eux, le garde des Sceaux, n’a pas fait reculer les lignes ennemies ni avancer la cause du commandant suprême Emmanuel Macron. La liste LREM, selon notre sondage Harris Interactive, stagne toujours à 11% au premier tour des élections régionales, très loin derrière celle de Xavier Bertrand et celle du RN. "Quelles que soient les différentes hypothèses testées pour le second tour, apparaît toujours en mesure d’être réélu. En quadrangulaire, scénario le plus serré, il obtiendrait 37% des voix devançant de 7 points la liste conduite par Sébastien Chenu (30%), la liste de gauche et la liste LREM restant elles aussi à des scores très proches de ceux du premier tour", expliquent les experts de Harris Interactive.

L’objectif de porter des coups à l’extrême droite en prélude à l’offensive présidentielle n’est pas atteint. Pas plus que celui de contraindre Xavier Bertrand, président de région sortant et aspirant déclaré à la magistrature suprême, de dépendre d’un renfort macroniste pour être réélu. Or chou blanc sondagier: voilà ce rival du chef de l’Etat qui paraît devoir être renforcé par l’échec même de l’opération d’affaiblissement entreprise contre lui.

Lire aussi

On comprend la déception des troupes macronistes qui craignent désormais de perdre totalement le nord, alors que l’entrée en lice de l’ex-avocat spécialiste des causes, sinon perdues, du moins difficiles leur laissait espérer un rebond de la liste emmenée par le secrétaire d’Etat chargé des … Retraites Laurent Pietraszewski, escorté de ces autres excellences et Alain Griset. Éric Dupond-Moretti paraissait pourtant réussir ses premières sorties saluées par la presse régionale qui rappelait "qu’il avait grandi près de Maubeuge".

"Xavier Bertrand aura triomphé du RN et des manœuvres présidentielles"

Preuve de ce bon accueil, on appelle le ministre "maître" car on se souvien[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles