La bourse ferme dans 2 h
  • CAC 40

    6 651,26
    +41,95 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 121,81
    +18,78 (+0,46 %)
     
  • Dow Jones

    35 133,12
    +202,19 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1884
    +0,0037 (+0,31 %)
     
  • Gold future

    1 829,10
    +24,50 (+1,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 634,66
    -76,68 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,19
    +8,27 (+0,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,86
    +0,47 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 626,16
    +55,80 (+0,36 %)
     
  • FTSE 100

    7 086,54
    +69,91 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 413,98
    +13,34 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,42
    +200,76 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    26 315,32
    +841,44 (+3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3964
    +0,0056 (+0,40 %)
     

Régionales : 5.000 militants LR écrivent à Jacob pour refuser toute alliance avec LREM

·1 min de lecture

Dénonçant les alliances "contre nature" avec LREM aux régionales, quelque 5.000 élus, militants et sympathisants LR ont signé une lettre ouverte au président du parti.

Quelque 5.000 élus, militants et sympathisants LR ont signé une lettre ouverte au président du parti Christian Jacob pour dénoncer les alliances "contre nature" avec LREM aux régionales, en regrettant une "ligne confuse" de LR sur le sujet.

"Nous ne laisserons pas le Président Macron faire une OPA sur Les Républicains. Pour sauver la droite, adoptons une ligne claire d'opposition à Emmanuel Macron", exhortent les signataires dans cette lettre lancée fin mai par un collectif "Droite pour la France".

Voir aussi : Régionales : le point dans les 13 régions

"Nous ne nous reconnaissons pas dans la ligne confuse actuelle de notre parti"

"Attachés aux valeurs authentiques de la droite" qui "ne sont pas solubles dans le macronisme", ils l'assurent: "nous ne nous reconnaissons pas dans la ligne confuse actuelle de notre parti".

Ces valeurs d'"autorité, sécurité, identité, souveraineté, liberté d'entreprendre, réindustrialisation" doivent être "portées par la droite française avec sincérité et cohérence" et "sans ambiguïté ni 'en même temps'", ajoute la lettre signée notamment par le président de la fédération LR de la Sarthe Maxime Meunier, l'ancien président de la fédération de la Vienne Romain Bonnet, ainsi que par Thomas Zlowodzki, conseiller national LR.

"A vouloir à tout prix gagner des élections locales avec des alliances contre nature, nous ruinons les chances de la droite de faire entendre sa voix au cours des prochains mois", ajoutent-ils, assurant qu'"un soutien à Emmanuel Macron n’est pas une option pour 2022".

Lire aussi : Le stop ou encore des ambitieux de la droite


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles