La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 751,03
    +74,01 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 194,91
    +104,71 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1613
    -0,0032 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 771,68
    +2 598,98 (+4,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 519,41
    +1 276,74 (+526,10 %)
     
  • S&P 500

    4 565,32
    +20,42 (+0,45 %)
     

Réfugiés : la nouvelle cause de grands patrons français et internationaux

Les grands patrons s'engagent pour la cause des réfugiés. Accor, Barilla, Adecco, Ikea, BNP Paribas, Keolis, Ipsos, Sodexo, Michelin, L'Oréal... Dix patrons de grands groupes se sont rassemblés au sein d'un collectif, "Refugees are talents", avec un objectif précis : appeler à "l'intégration en entreprise des personnes réfugiées". Dans les colonnes du Journal du Dimanche, le 20 juin, ils publient une tribune appelant à davantage d'intégration. "Chaque année, la France accueille 50.000 personnes réfugiées et autant de talents" qui "tous ont des compétences et des expertises recherchées par les organisations, et avant tout, une forte volonté d'intégration", soulignent les signataires.

Le collectif "se donne pour mission de partager de bonnes pratiques, de renforcer la sensibilisation des collaborateurs et de favoriser le processus d'intégration des réfugiés statutaires", qui "ont le droit de travailler". "Il est de notre responsabilité à tous de préparer l'avenir de nos entreprises et de nous entourer des meilleurs talents", soulignent les dirigeants.

>> À lire aussi - Des patrons s’engagent à proposer 10.000 jobs d’été pour les étudiants

Le statut de réfugié est reconnu en application de la Convention de Genève de 1951, pour des personnes qui craignent d'être persécutées dans leurs pays d'origine du fait de leur race, religion, opinions politiques etc. La France avait reçu quelque 95.600 demandes d'asile l'an dernier, selon l'Office de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le port de Toulon accueille une impressionnante livraison de yachts
Une improbable pétition demande d’interdire à Jeff Bezos de revenir sur Terre
Taux d’intérêt : “la BCE et la Fed sont piégées dans l’étau de l’inflation !”
La rédaction d'Europe 1 se met en grève jusqu'à lundi
Le CAC 40 tangue, les “4 sorcières”, la Fed et le Royaume-Uni pèsent !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles