Marchés français ouverture 6 h 29 min

Réforme des retraites : le vrai coût de la grève

Par LePoint.fr

Plus de 500 entreprises ont demandé le régime d'activité partielle.

Selon Europe 1 et les calculs de la Confédération des petites et moyennes entreprises, la grève a pour l'instant coûté 15 milliards d'euros à l'économie française.



Cela fait désormais 42 jours que dure la grève contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Depuis le 5 décembre, les transports en commun, notamment en région francilienne, et sur le réseau SNCF national, et même international, sont fortement perturbés impactant de nombreux usagers. Et donc de nombreux commerces, dans presque tous les secteurs. La RATP et la SNCF ont déjà évoqué le coût quotidien d'un tel mouvement : la première a avancé le chiffre de trois millions d'euros de pertes par jour, tandis que la seconde a évoqué le chiffre de 20 millions au quotidien. Pour l'économie française, les chiffres sont encore pires, selon Europe 1.

La station relaie en effet les calculs réalisés par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) : depuis le début du mouvement de contestation contre les retraites, la grève a coûté plus de 15 milliards d'euros à l'économie du pays, soit environ 400 millions d'euros par jour. Parmi les secteurs les plus impactés, figurent notamment ceux du tourisme et du commerce, avec des hôtels ayant enregistré jusqu'à 50 % de baisse du taux de réservation sur certaines semaines du mois de décembre, connu pour être d'ordinaire un mois de grande consommation en raison de fêtes de fin d'année.

L'Île-de-France, région la plus touchée

D'un point de vue géographique, Europe 1 avance que la région Île-de-France est la plus touchée par le mouvement. Relayant les chiffres de Medef Paris, la station indique ainsi que les entreprises franciliennes ont dépensé en moyenne 233 euros par salarié sur 40 jours de grève, soit huit euros par jour, servant à couvrir notamment des frais de transport en taxi ou de nuits d'hôtel. Environ 72 % des entreprises ont (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :