Marchés français ouverture 2 h 51 min

Réforme des retraites : la transition à l’italienne concernera tous les actifs

Des avancées, mais encore plusieurs points de blocage. Édouard Philippe a fait un point sur les discussions organisées depuis plusieurs semaines avec les syndicats sur la pénibilité, la fin de carrière, le minima de pension et la gestion des transitions. Annonce principale, la transition à l’italienne concernera tous les actifs et pas seulement les agents de la SNCF et de la RATP. Un principe dédié à ceux qui ont déjà commencé à travailler et qui feront une partie de leur carrière dans le régime universel. Soit, si l’on veut parler en années, ceux qui sont nés entre 1975 et 2004.

Pour cette catégorie, le Premier ministre a annoncé qu’il avait décidé “d’aller plus loin que le mécanisme proposé initialement”. Avec cette transition à l’italienne, cela signifie qu’en 2025 les droits que vous avez acquis seront figés jusqu’à la date à laquelle vous liquiderez vos droits. Au moment où vous partirez à la retraite, une partie de votre pension sera alors calculée en fonction des règles de l’ancien système et l’autre partie par rapport aux règles actuelles. Une manière de ne pas pénaliser les actifs qui auraient réalisé la meilleure partie de leur carrière dans le régime universel.

>> Notre service Retraite pour les particuliers - Confiez à un expert la mission de vérifier, calculer, optimiser vos droits à la retraite et/ou de vous assister pour liquider votre retraite. Vous bénéficierez d'un tarif préférentiel (remise de 20% pour les internautes de Capital)

Un accord difficile à trouver sur la pénibilité

Le Premier ministre a affirmé sa volonté de mettre à plat la prise en compte de la pénibilité. Il estime que le travail doit porter sur trois questions : la prévention, la reconversion et la réparation. Les deux premiers volets semblent faire consensus auprès des organisations syndicales et patronales. Édouard Philippe a notamment annoncé le lancement d’un plan massif de prévention de la pénibilité pour travailler sur les trois facteurs ergonomiques : la posture, le port de charges

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La séance de Bourse : tout ce qu'il faut savoir aujourd'hui
Le plan à 100 milliards de l'OCDE pour taxer les multinationales
Autoroutes : l'opération promotion du gouvernement fait un flop
Pension de réversion et divorce : les différents scénarios proposés par un rapport
Apple n'a plus le droit de fouiller les sacs de ses employés en dehors de leur temps de travail