Marchés français ouverture 6 h 31 min
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    27 401,61
    +19,05 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    21 779,72
    +154,83 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,85
    +20,84 (+4,03 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     

Réforme des retraites : les principales mesures du texte présenté ce lundi

dbrnjhrj/Adobe Stock

La mobilisation du 19 janvier n’a pas ralenti le calendrier du gouvernement. Ce lundi 23 janvier, le texte de la réforme des retraites est présenté en conseil des ministres. Pas de gros changements par rapport aux annonces lors de la conférence de presse du 10 janvier dernier. Les grandes lignes, comme le report de l’âge ou la hausse du minimum de pension à 85% du Smic net, sont bien maintenues. Voici les quatre points principaux au menu du conseil des ministres.

Mesure phare du texte, le report de l’âge légal de départ à la retraite est aussi la mesure la plus sensible. Le gouvernement a décidé de mixer deux principes : reporter l’âge de départ mais aussi allonger plus rapidement la durée de cotisation pour obtenir le taux plein. Concrètement, l’âge de départ à la retraite doit être relevé à 64 ans d’ici à 2030 à raison d’une hausse de 3 mois toutes les générations. En parallèle, la durée de cotisation pour partir avec une retraite à taux plein grimpera. Ce n’est pas à partir de la génération née en 1973 qu’il faudra cotiser 43 années pour se retirer avec une retraite sans décote, mais dès celle née en 1965. L’âge d’annulation de la décote restera fixé à 67 ans et des dispositifs de départs anticipés seront maintenus, par exemple, pour invalidité ou pour carrière longue. Ces mesures concernent aussi bien les salariés du privé, les fonctionnaires que les indépendants.

Pour savoir quand vous pourrez partir à la retraite avec ces changements, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme des retraites : le gouvernement peut-il vraiment lâcher du lest ?
Minimum de pension à 1.200 euros : le gouvernement et le casse-tête des poly-pensionnés
Réforme des retraites : 50.000 personnes pourraient décaler leur départ cette année
Réforme des retraites : Macron prêt à "aménager" le texte mais veut "avancer"
Emploi des seniors : le gouvernement ouvert à des mesures plus "coercitives"