Marchés français ouverture 1 h 58 min
  • Dow Jones

    33 891,02
    -34,99 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 887,45
    -119,50 (-1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 676,34
    -17,31 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    21 300,24
    +78,08 (+0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    21 347,10
    -20,91 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,67
    +1,54 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 111,08
    -25,40 (-0,61 %)
     

Réforme des retraites : les premières décisions du gouvernement

Horacio Villalobos

Le 15 décembre 2022. Voilà la date, déjà annoncée auparavant par Élisabeth Borne, et confirmée au Parisien ce jeudi 1er décembre par la Première ministre à propos du moment où les derniers arbitrages sur la réforme des retraites seront rendus. Dans un entretien accordé au quotidien régional, la cheffe de l’exécutif a dévoilé les premières mesures proposées par le gouvernement aux partenaires sociaux et prévient : "Nous tiendrons le calendrier et la présentation de la réforme aura lieu avant les vacances de Noël." Élisabeth Borne souhaite que le texte soit ensuite présenté en Conseil des ministres au début de l’année 2023, puis examiné à l’Assemblée nationale et au Sénat au printemps afin que la réforme puisse entrer en vigueur d’ici la fin de l’été prochain.

Du côté de la mesure phare, l’âge de départ à la retraite, la Première ministre s’est montrée prudente : "Les concertations ne sont pas terminées et tous les arbitrages ne sont pas encore rendus." Si l’âge de 65 ans n’est pas entériné, la cheffe du gouvernement rappelle que c’est "l’engagement porté dans la campagne" de l'élection présidentielle par Emmanuel Macron.

En outre, elle a rappelé la vision de l’exécutif sur la question : "Le report progressif de l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans d’ici 2031, c’est ce qui permet de ramener le système à l’équilibre dans les dix ans." La Première ministre reste ouverte au dialogue avec les partenaires sociaux sur la question de l’âge de départ à la retraite : "S’il y a un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le Covars saisi par le gouvernement en vue d'un retour du masque obligatoire
Pourrez-vous appeler les secours en cas de délestage électrique ? Les taux des crédits immobiliers toujours en hausse… Le flash éco du jour
Le ministère du Travail envisage "plusieurs scénarios" pour repousser l'âge de départ à la retraite
La Cour des comptes pointe les dérives du comité d'entreprise du port de Marseille
Retraites : l'Assemblée nationale vote une augmentation pour les agriculteurs non-salariés