La bourse ferme dans 5 h 40 min
  • CAC 40

    7 177,15
    +44,80 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 233,15
    +23,84 (+0,57 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0754
    +0,0023 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 893,80
    +9,00 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    21 559,62
    -8,70 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,30
    +8,34 (+1,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,18
    +1,04 (+1,35 %)
     
  • DAX

    15 449,14
    +128,26 (+0,84 %)
     
  • FTSE 100

    7 925,40
    +60,69 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2092
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Réforme des retraites: pourquoi mettre à contribution les retraités n'est pas si simple

AFP - DAMIEN MEYER

GRAPHIQUE. Pour forger une alternative à la réforme des retraites, des voix s'élèvent parmi les économistes pour mettre à contribution les retraités, option écartée du gouvernement. Pourtant, ceux-ci ont déjà vu leur pouvoir d'achat rudement écorné ces dernières années.

Haro sur les personnes âgées! Ce serait l’une des injustices de la réforme des retraites portée par le gouvernement: elle se concentre sur les actifs et épargne les retraités. "Il faut aussi demander des efforts aux retraités pour ne pas asphyxier les actifs d’aujourd’hui", estime ainsi Maxime Sbaihi, économiste et auteur du livre Le grand vieillissement (Editions de l’Observatoire) dans un entretien au journal Les Echos.

Et de ramasser sa pensée dans une phrase choc, sur Twitter: "La France ne doit pas devenir un enfer pour actifs à force d'être un paradis pour retraités".

Argument principal de cet assaut contre les pensionnés: ces derniers bénéficient d’un niveau de vie qui reste supérieur à celui des actifs. En moyenne, leur pouvoir d’achat était de 101,5% rapporté à celui de la population dans son ensemble, soit une très nette amélioration depuis le début des années 1970, lorsque leur niveau de vie était de 25% à 30% inférieur à celui des Français en général.

Un important patrimoine

Les retraités sont en effet assis sur un important patrimoine. En 2018, ce dernier s’élevait à 307.000 euros en moyenne pour les 65-69 ans, contre 143.000 pour les 30-34 ans. Des montants qui se traduisent, concrètement, par la possession d’un logement, qui évite de grever leur budget par le paiement d’un loyer.

Pourtant, à y regarder de près, ce niveau de vie de ces personnes âgées a subi de sérieuses entailles. Durant la décennie passée, selon France Stratégie, les 65-69 ans ont vu leur pouvoir d’achat baisser de 7,2%. Leur revenu se rapproche désormais de celui des 30-39 ans qui, eux, ont connu une croissance de leur niveau de vie de 7%, à 2.200 euros mensuels. L’organisme d’analyses et de propositions placé auprès du Premier ministre souligne cette convergence entre actifs et retraités: "le pouvoir d’achat des générations récentes a augmenté, quand celui des générations plus anciennes a baissé", notent les auteurs de l’étude.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La raison? Les retraités, du fait de leur importan[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi