La bourse ferme dans 5 h 44 min
  • CAC 40

    7 141,46
    -24,81 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 221,21
    -19,91 (-0,47 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 923,80
    -7,00 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    21 433,76
    -488,81 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,07
    -10,25 (-1,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,82
    -0,06 (-0,08 %)
     
  • DAX

    15 408,88
    -100,31 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 835,45
    +15,29 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2258
    +0,0029 (+0,24 %)
     

Réforme des retraites: la gauche divisée autour de la manifestation de ce samedi

Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Une dizaine d'organisations de jeunes défilent ce samedi 21 janvier à Paris contre la réforme des retraites, soutenues par La France insoumise qui espère "rebondir" sur le succès de la mobilisation du 19 janvier. Mais rien n'est gagné, car la gauche se divise autour de cette manifestation.

La journée du 19 janvier a été celle de l'unité des forces syndicales et politiques de gauche contre la réforme des retraites. Celle du 21 janvier s'annonce celle de la division, entre La France insoumise, les syndicats, et une bonne partie de la Nupes. Une dizaine d'organisations de jeunes vont défiler à Paris contre la réforme des retraites, soutenues activement par La France insoumise qui espère "rebondir" sur le succès de la mobilisation intersyndicale du 19 janvier.

Lire aussiRetraites : une réforme rejetée par les Français et qui divise les politiques

Les organisateurs ne comptent toutefois pas réunir le million ou les deux millions de manifestants - selon les estimations de la police ou de la CGT - qui ont battu le pavé jeudi dans toute la France. Car cette fois, les syndicats n'appellent pas à manifester, et une bonne partie de la Nupes non plus.

Faire mieux n'est pas gagné

Mais Philippe Juraver, responsable du "réseau des luttes" de LFI, "espère faire mieux qu'en octobre", une référence à la "marche contre la vie chère" organisée par les mélenchonistes et qui avait drainé 140.000 participants d'après les organisateurs, 30.000 selon la police. Faire mieux n'est pourtant pas gagné. Le mouvement fondé par Jean-Luc Mélenchon a été plus timide dans sa communication pour organiser cette manifestation, préférant se retrancher derrière dix organisations de jeunesse.

"On s'est rendus compte que les jeunes avaient envie de se mettre en avant, qu'ils se sentaient les premiers concernés", raconte Philippe Juraver. Qui admet que LFI avait aussi conscience de devoir montrer patte blanche aux syndicats, "froissés" que la date ait été annoncée avant la leur. "Donc dans la communication, on a fait très attention, c'est seulement depuis quelques jours, après l'annonce de la date du 19, qu'on a augmenté la communication pour le 21", détaille-t-il.

L'Unef et la Nupes ne participeront pas

Première épine dans le pied, l'Unef, principal syndicat étudiant, ne participera pas. "C[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi