Publicité
La bourse ferme dans 7 h 25 min
  • CAC 40

    7 575,21
    +40,69 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 858,93
    +31,69 (+0,66 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 403,80
    +4,70 (+0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 772,23
    +443,84 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,63
    -19,70 (-1,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,40
    +0,27 (+0,34 %)
     
  • DAX

    18 258,65
    +86,72 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    8 184,69
    +28,97 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 656,42
    +238,74 (+1,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,2924
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Réforme des retraites : Emmanuel Macron évoque le seul regret qu’il a

Jacques Witt/Pool/Bestimage

La réforme des retraites a définitivement été adoptée par le parlement le 20 mars 2023, malgré une majorité de français très réticents. Depuis, une grande partie du pays s'est mobilisée pour manifester. De grèves à blocages de certains secteurs (raffinerie de pétrole, transports, ramassages des déchets, etc.), l'Hexagone demeure dans un climat très tendu. Pourtant, Emmanuel Macron évoque avoir un seul regret concernant cette rallonge de 62 à 64 ans. Il s'en est fendu dans un long entretien accordé au journal L'Opinion, publié le dimanche 14 mai 2023. Celui-ci concerne les clarifications fournies par le gouvernement au sujet du besoin de la réforme. "Si j’ai un regret, c’est que nous n’ayons pas réussi à expliquer suffisamment la nécessité de cette réforme", a déclaré le président de la République, jugeant qu'elle aurait été mieux acceptée si elle avait été mieux explicitée.

De même, malgré la grogne qui demeure, il a confirmé son intention de ne pas enrayer la machine : "Ce sont des réformes qui sont considérées comme dures. Mais tous ceux qui voudraient que les choses s’arrêtent se trompent, parce que le monde accélère et donc nous devons continuer de réformer". Avant d'apporter également des informations sur ce qu'il comptait proposer pour améliorer le quotidien des Français : l'époux de Brigitte voudrait par exemple s'adresser davantage aux classes moyennes en leur permettant plus de pouvoir d'achat. "Nous aidons beaucoup les gens qui sont dans le désarroi, qui ont décroché. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite