La bourse ferme dans 5 h 40 min

Réforme des retraites : les cartes que le gouvernement abat pour rassurer les avocats

Le gouvernement va-t-il réussir à calmer la colère des avocats contre la réforme des retraites ? Mobilisés depuis plusieurs mois contre le projet, les avocats, chiffres à l’appui, dénoncent un régime universel qui feraient doubler leurs cotisations pour assurer un niveau de pension inférieur. Or pour le gouvernement, il n’en est rien. Au contraire, le régime universel serait plus favorable, surtout pour les avocats qui perçoivent moins de 40.000 euros de revenu par an.

Dans un courrier envoyé ce mercredi 5 février à la caisse de retraite des avocats, CNBF, le gouvernement se veut rassurant. Il rappelle d’abord pourquoi le régime universel sera plus intéressant. Il met en avant l’indexation du point sur les salaires alors qu’elle est aujourd’hui effectuée sur l’inflation, ce qui est moins avantageux. Selon les chiffres de l’exécutif, un avocat commençant en 2025 et gagnant 32.000 euros en moyenne verra sa pension croître de 13 %, la hausse sera de 24% pour un revenu de 40.000 euros et de 11% pour 80.000 euros de revenu.

Autre crainte que le gouvernement souhaite lever : la hausse des cotisations qui pourrait mettre en danger de nombreux cabinets. S’il n’est pas possible de nier qu’il y aurait bel et bien une augmentation, le courrier insiste sur le fait qu’elle sera progressive et compensée en partie par la réduction de l’assiette de cotisation. Le gouvernement a d’ailleurs déposé un amendement au projet de loi, actuellement en discussion au sein d’une commission spéciale de l’Assemblée nationale, pour graver dans la loi le principe d’un abattement de 30 % sur l’assiette des prélèvements sociaux et de la CSG. “Le passage au système universel n’entraînera aucun effort supplémentaire des avocats jusqu’en 2029”, affirme le courrier. Il assure que les avocats dont le revenu est inférieur à 1,8 plafond de la Sécurité sociale (soit 74.044,8 euros par an) verront leurs cotisations retraite augmenter d’au maximum 0,5 point par an sur 11 ans. Ainsi, pour un avocat gagnant 32.000

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La séance de Bourse : tout ce qu'il faut savoir aujourd'hui
La lourde condamnation d’Auchan suite aux blessures d’une cliente
La gestion de certains aéroports bretons épinglée par la Cour des comptes
Des soupçons de favoritisme dans la Principauté de Monaco
Combien va vous rapporter votre assurance vie cette année ? Ristournes en folie sur les apparts de luxe new-yorkais… le flash éco du jour