Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 293,90
    -377,14 (-0,95 %)
     
  • Nasdaq

    16 874,98
    +73,44 (+0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0820
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 747,97
    -2 088,92 (-3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,07
    -34,59 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    5 304,02
    -2,99 (-0,06 %)
     

Réforme des retraites : les agents de la RATP pourront-ils partir plus tôt, comme à la SNCF ?

BreizhAtao/Adobe Stock

La mesure pourrait faire tache d’huile. Le 22 avril dernier, les syndicats représentatifs de la SNCF et la direction sont tombés d’accord sur un dispositif de cessation anticipée d’activité. Un mécanisme qui doit notamment permettre aux conducteurs d’entamer une cessation anticipée d’activité 30 mois avant leur retraite, dont 15 mois travaillés à 100% et 15 mois non travaillés, rémunérés à 75%. Une nouveauté pas trop du goût du Bercy et qui a sûrement coûté sa place au PDG de l’entreprise de chemins de fer, Jean-Pierre Farandou. Il devra céder sa place après les Jeux olympiques.

Cette mesure pour faciliter les fins de carrière a été attentivement scrutée par les syndicats de la RATP, qui a vu son régime spécial s’éteindre avec la réforme des retraites de 2023. Comme les salariés du privé, les agents vont voir leur âge légal de départ reculer progressivement d’un trimestre tous les ans pour atteindre 64 ans pour les catégories dites sédentaires ou 59 ans et 54 ans respectivement pour les catégories actives A et B dont font partie les conducteurs de métro.

>> Notre service - Une question sur votre future retraite ? Nos experts partenaires vous répondent avec une solution personnalisée

Le sujet des fins de carrière n’est pas nouveau pour le réseau de transports en commun parisien. Déjà, lors d’une précédente réforme de 2007, qui allongeait notamment la durée de cotisation pour obtenir le taux plein dans les régimes spéciaux, il était prévu de mettre en place des dispositifs prenant (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ehpad : les maires bretons entament un bras de fer avec l’Etat
Journée de solidarité : quelle est votre participation ce lundi de Pentecôte et à quoi sert-elle ?
Invalidité : cette démarche à effectuer pour toucher votre retraite dans les temps
Michel Chevalet, ancien journaliste de TF1, déçu de sa retraite de 5 000 euros
Retraite des agriculteurs : pourquoi elle n’a toujours pas augmenté, malgré la réforme