La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 918,18
    -16,69 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Réforme de l'assurance chômage : vers une application progressive entre octobre et décembre

·1 min de lecture

On en sait encore davantage sur la mise en place de la réforme de l'assurance chômage. Cette dernière, qui été suspendue en raison de la crise du Covid-19, est "absolument indispensable", a affirmé Jean Castex, ce mercredi 8 septembre à l'issue d'un séminaire de rentrée du gouvernement à l'Elysée. Le Premier ministre a présenté cette réforme comme l'une des réponses "aux difficultés de recrutement", en visant "à remettre de l'ordre dans un régime fondamentalement utile mais dont les règles avaient progressivement dérivé".

Surtout, le gouvernement prévoit une application "progressive", "entre le 1er octobre et le 1er décembre", a signalé Jean Castex. Concrètement, le nouveau mode de calcul des allocations chômage - la mesure phare de la réforme - devrait entrer en vigueur à partir du 1er octobre. Ensuite, les règles de deux autres mesures de la réforme devraient être durcies au 1er décembre : il s'agit de la dégressivité des allocations chômage pour les plus hauts revenus et des conditions d'ouverture de nouveaux droits.

Pour rappel, les conditions d'application de ces deux volets de la réforme sont soumis à une "clause de retour à meilleure fortune". Deux indicateurs sont pris en compte pour savoir si la situation économique s'améliore. Le premier est l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité). Le second est le niveau des embauches. Pour constater l’amélioration du marché du travail, il faudra simultanément que :

Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi ouvrir une franchise
Alternance : l'aide à l'embauche d'apprentis et de contrats pro à nouveau prolongée
VRP : statut et rémunération du vendeur, représentant et placier
Quels sont les risques si mon patron découvre une carte de visite au nom de mon futur employeur ?
Travail le dimanche : principe et exceptions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles