Publicité
Marchés français ouverture 7 h 41 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 603,05
    -275,29 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 527,90
    +39,36 (+2,64 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Réforme de l’assurance chômage : la piste de Gabriel Attal pour encore durcir les règles

Romain P19/Adobe Stock

Ce n’est plus une surprise. Invité sur BFMTV ce jeudi 18 avril, Gabriel Attal est revenu sur sa volonté de mener une nouvelle réforme des règles d’indemnisation chômage. Souhait dont il a fait part à plusieurs reprises ces derniers mois, et notamment lors du JT de 20 heures de TF1, le 27 mars dernier. «Ma priorité, c’est de faire en sorte qu’il y ait plus de Français qui travaillent», a réaffirmé le Premier ministre, ce jeudi. Une négociation avec les partenaires sociaux sera lancée «dans les prochaines semaines», dans le but d’aboutir à une nouvelle réforme de l’assurance chômage d’ici l’automne prochain.

Comme le locataire de Matignon l’a rappelé dans l’émission «Face à BFM», il y a «trois leviers» qui pourraient être activés pour durcir les règles : une réduction de la durée d’indemnisation (actuellement de 18 mois au maximum pour les demandeurs d’emploi de moins de 53 ans, suite à la précédente réforme du 1er février 2023 ayant conduit à une réduction de 25%), un durcissement des conditions d’ouverture d’un nouveau droit au chômage (avoir travaillé 6 mois sur les 24 derniers mois) ou une baisse du montant de l’allocation versée.

Et Gabriel Attal en a dit davantage sur la piste qui a ses faveurs. Ce qui «importe» au chef du gouvernement, ce n’est pas forcément de «faire bouger les règles pour celui qui a travaillé toute sa vie et qui se retrouve avec un licenciement économique (...), qui veut pouvoir compter sur l’assurance chômage pour ensuite pouvoir trouver un emploi». En (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Royaume-Uni : le couple royal cherche une gouvernante pour un salaire surprenant
Réforme du compte épargne-temps : voici à quoi pourrait ressembler le CET universel
Abandon de poste dans la fonction publique : procédure et conséquences
Sexisme au travail : comment vaincre les schémas enracinés
Le projet de compte épargne-temps universel en bonne voie pour un accord