Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 270,73
    +1 398,79 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,29
    -25,81 (-1,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle piste du gouvernement pour durcir les règles

Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle piste du gouvernement pour durcir les règles

Réduire la durée d’indemnisation, allonger la durée nécessaire pour bénéficier de l’assurance chômage… Toutes les pistes sont étudiées pour réformer les règles d’indemnisation chômage. Ces nouvelles mesures s’appliqueront dès le 1er juillet en vertu d’un «décret de carence», qui aura «pour objectif de concourir à l’atteinte du plein-emploi et de favoriser le retour rapide à l'emploi des chômeurs indemnisés», indiquait un communiqué du ministère du Travail, diffusé le 22 avril.

Si aucune précision n’a été divulguée au sujet de cette réforme – dont Gabriel Attal avait évoqué les mesures principales qui ont sa «préférence» lors d’une interview sur TF1 le 27 mars dernier –, le journal Le Parisien révèle, dimanche 28 avril, une nouvelle piste qui serait envisagée par l’exécutif afin de durcir les règles. Selon les informations de nos confrères, le gouvernement envisagerait de revoir le délai de carence appliqué en cas de licenciement. Catherine Vautrin, la ministre du Travail, aurait elle-même évoqué cette possibilité auprès de Sophie Binet, la secrétaire générale de la CGT.

«Cela peut être plus violent que les économies demandées lors de la précédente négociation de l’automne», précise Sophie Binet à nos confrères. Puis elle poursuit : «Catherine Vautrin nous a seulement cité la piste du différé d’indemnisation spécifique, indiquant qu’elle préférait cette mesure visant surtout les cadres, à celle d’un durcissement de la durée d’affiliation». En cas de licenciement ou de rupture conventionnelle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des indemnités chômage retardées en cas de licenciement ? Les prix trop élevés de l'immobilier pointés du doigt… L'actu éco du jour en 120 secondes
Connaissez-vous le «spoofing», cette arnaque particulièrement dangereuse ?
Espagne : pourquoi le Premier ministre Pedro Sanchez a-t-il menacé de démissionner ?
L'arme nucléaire française au service de l'Europe ? Emmanuel Macron veut «ouvrir le débat»
L’aéroport de Dubaï deviendra-t-il le plus grand au monde ?