Marchés français ouverture 3 h 33 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 744,24
    +16,14 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 111,02
    -93,67 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    34 242,88
    +714,18 (+2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    997,88
    +21,98 (+2,25 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Réforme des APL : le nombre de perdants est désormais connu

·1 min de lecture

“La réforme va permettre d’être plus juste, et de soutenir le pouvoir d’achat des plus fragiles. Elle est particulièrement opportune en cette période”. C’est ce qu’avait assuré en novembre dernier Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, concernant la réforme des Aides personnalisées au logement (APL), officiellement entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Selon les chiffres du ministère du Logement, elle n’a pas été bénéfique à tous les allocataires de cette aide. Pour la majorité des 5,975 millions d’allocataires, cette réforme n’a eu quasiment aucun impact, avec peu ou pas de variation de leur droit (pour 52,2% d’entre eux), selon un communiqué de presse.

Mais pour 29,6%, soit 1,769 million de personnes, cette variation a été négative. Elles sont ainsi 374.000 à avoir perdu leur droit aux APL (6,6%), tandis que le montant de cette aide a baissé en moyenne de 73 euros pour 1,375 million d’entre elles (23%). Pour Emmanuel Wargon, interrogée par Les Echos, cet impact “négatif” signifie que les revenus des ménages concernés ont augmenté et c’est une bonne nouvelle : il faudrait plutôt voir “l'ensemble de ce que le gouvernement a fait pour soutenir le pouvoir d'achat des ménages depuis 2020, le chômage partiel, le doublement de la garantie jeunes, par exemple”.

>> A lire aussi - Réforme des APL : une étude confirme que tous les jeunes sont perdants

A contrario, cette réforme des APL a été bénéfique pour plus d’un million de personnes. 972.000 bénéficiaires des APL (16,3%) ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Projet de loi décentralisation : les mesures qui concernent le logement
Succession : comment protéger ses enfants en cas de décès des deux parents
Immobilier : le crédit pas cher reste un solide soutien des prix de la pierre
Interdiction de location, plan travaux… tout ce que va changer la loi climat pour votre logement
Crédit immobilier : les prêts de plus de 20 ans n’ont jamais été aussi attractifs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles