La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,43
    -221,17 (-0,64 %)
     
  • Nasdaq

    14 129,80
    +60,37 (+0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 347,99
    +3 393,23 (+11,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,42
    +41,57 (+4,29 %)
     
  • S&P 500

    4 238,33
    -9,11 (-0,21 %)
     

Réforme des APL : une étude confirme que tous les jeunes sont perdants

·1 min de lecture

Le “temps réel” de la réforme des aides personnelles au logement (APL) ne serait pas celui des jeunes... Depuis le 1er janvier 2021 et l’entrée en vigueur de la réforme, beaucoup d’allocataires déplorent une baisse de leurs aides. Et tout particulièrement les jeunes... Pour rappel, les APL sont désormais calculées tous les trois mois, sur la base des revenus perçus au cours des douze derniers mois, en non plus tous les ans, selon les revenus déclarés deux ans auparavant. L’objectif affiché de cette réforme était de mieux prendre en compte les variations de ressources des bénéficiaires des APL, afin d’adapter le montant de leurs aides en cas de baisse de ressources. Mais cette nouvelle méthode de calcul apporte aussi son lot d’incertitudes.

Jusqu’en 2020, les APL “bonifiées” des jeunes, qui prenaient en compte des revenus en année n-2 souvent faibles, voire nuls, palliaient l’absence de minima sociaux pour les moins de 25 ans. Celles-ci constituaient même une véritable aide à l’entrée dans la vie active, l’appréciation des ressources n-2 permettant en effet à un jeune de bénéficier d’un montant d’aide maximal jusqu’à deux ans après son entrée dans la vie active. Mais depuis cette année, ses APL chutent très rapidement, dès la perception des premiers salaires. Les associations telles que la Fondation Abbé Pierre, l'Union nationale des comités locaux pour le logement autonome des jeunes (Uncllaj) ou encore l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj), ont depuis longtemps alerté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vacances : ces littoraux où les réservations explosent cet été
Encadrement des loyers : les annonces immobilières illégales traquées
Immobilier : les agglomérations où les prix des appartements neufs augmentent le plus
Investissement locatif : ces métropoles où les incidents de paiements sont les plus rares
Immobilier : les rabais que vous pouvez négocier, quartier par quartier, dans les grandes villes