La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 226,34
    -3,88 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le référencement (SEO), la nouvelle arme des hackers

Au cours des douze derniers mois, les attaques par phishing ont explosé de 450 % selon une étude Netskope. Les pirates ne manquent pas d’imagination pour faire cliquer leurs victimes sur le lien qui permettra de leur dérober leurs sésames. Plutôt que de s’attaquer aux seules boîtes e-mail des utilisateurs, l’un des outils remarqués par les experts de cette société de cybersécurité repose sur une excellente maîtrise du référencement naturel.

Les hackers s’évertuent à créer des contenus qui peuvent être traités facilement par les moteurs de recherche et faire monter en première page des résultats des sites dotés de pièges. C’est ce qui s'appelle de l’optimisation SEO, des méthodes utilisées par tous les éditeurs de contenus Web pour faire remonter leurs publications dans les premiers résultats lorsqu’une personne réalise une recherche par mot clés. Finalement, ce sont les algorithmes de Google et Bing qui viennent chercher et mettre en avant ces contenus malveillants.

Les moteurs de recherche, tremplins du phishing

Alors que les utilisateurs de messagerie ont appris à se méfier de certains e-mails, se défendre contre des attaques dont l’arme principale est un bon référencement semble bien plus compliqué. Même lorsque le faux site est très bien conçu, il y a des éléments qui doivent suggérer la méfiance.

Par exemple, dans le cas d’un téléchargement d’un PDF, il est probable qu’un faux captcha s’affiche. Cette méthode doit conduire à supprimer immédiatement le fichier téléchargé. Savoir identifier les liens potentiellement malveillants avant de cliquer est également essentiel, mais alors que la technique du phishing fait toujours des ravages, il reste difficile d’imaginer une révolution dans le comportement des utilisateurs, surtout lorsque les éléments malveillants sont propulsés par les moteurs de recherche.

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles