La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 843,00
    +19,00 (+1,04 %)
     
  • BTC-EUR

    40 715,05
    -134,62 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,80
    +25,24 (+1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,40
    +1,58 (+2,48 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4094
    +0,0042 (+0,30 %)
     

Réduction de 55% des émissions carbone d'ici 2030 : "On est très loin" des "trajectoires demandées par les scientifiques", estime l'eurodéputée Marie Toussaint

franceinfo
·1 min de lecture

La réduction nette d'"au moins 55%" des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, par rapport au niveau de 1990, est le nouvel objectif adopté par l'Union européenne (UE). Invitée de franceinfo mercredi 21 avril, Marie Toussaint, eurodéputée Europe Écologie-Les Verts (EELV), a dénoncé "des effets de manche et de communication de la part des dirigeants actuels".

franceinfo : Que pensez-vous de cet objectif ?

Marie Toussaint : On a signé en 2015 à Paris un accord pour limiter le réchauffement climatique à +1,5/2 °C et pour cela il aurait fallu un engagement de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 65% d'ici 2030. Donc, on en est très loin parce que ce n'est pas un au moins 55% qui a été acté, c'est en réalité un engagement de réduire de seulement 52,8% les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030 avec un jeu comptable, des effets de manche et de communication de la part des dirigeants actuels.

Pourquoi parlez-vous d'effets de manche ?

Certains pavanent, comme Pascal Canfin (le président de la commission Environnement et Santé publique au Parlement européen, NDLR), en disant qu'on atteindra même 57%. On en est loin ! On arrive à 52,8%, à la place des 65% requis par les Verts et qui correspondent aux trajectoires demandées par les scientifiques pour tenir les engagements de l'accord de Paris. Donc on a un accord sur la loi climat, qui est la pièce majeure à partir de laquelle tout doit se tenir, et cette loi climat n'est pas à la hauteur des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi