La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 792,70
    -220,40 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Réchauffement climatique: la région Ile-de-France présente un plan à 1 milliard d'euros

AFP/Archives - Thomas COEX

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a présenté ce mercredi à Saint-Ouen le plan d'adaptation de la collectivité "aux effets du changement climatique".

Plus d'abris climatiques, plus d'arbres et plus de récupérateurs d'eau! La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a présenté ce mercredi à Saint-Ouen le plan d'adaptation de la collectivité "aux effets du changement climatique". En compagnie de son vice-président chargé de la transition écologique Yann Wehrling, Valérie Pécresse a dévoilé une batterie de mesures devant une carte des îlots de chaleur dans la région où la quasi-totalité de la ville de Paris et plusieurs points de la petite couronne apparaissaient en rouge. Pour y faire face et "protéger les Franciliens", la région propose notamment de "créer un maillage des abris climatiques".

"On va pouvoir travailler pour mettre à moins de 10 minutes de chacun d'entre vous un lieu dans lequel vous pourrez vous réfugier en cas de canicule", a soutenu Valérie Pécresse, en citant médiathèques, espaces verts ou ombrières. Elle a aussi évoqué un "plan 1.000 fontaines élargi" (incluant brumisateurs, miroirs d'eau et pataugeoires) à Paris et en banlieue, financé à 50% par la région. Cet été, les vagues de chaleur ont été particulièrement éprouvantes dans les zones urbaines de la région francilienne, la plus dense en France. Par ailleurs, la région s'est fixé un objectif de 5.000 hectares "renaturés" (rendus à leur état naturel) d'ici 2030, en ciblant en priorité les espaces en ville: cours d'école, parkings, places mais aussi cimetières. Deux millions d'arbres seront plantés, en plus des 120 millions existants, surtout en milieu urbain et avec un accent sur les essences adaptées aux nouvelles températures.

"Nous financerons 80% des investissements agricoles qui permettront aux exploitations de s'adapter aux effets du changement climatique et particulièrement dans la filière des arboriculteurs", a également annoncé Valérie Pécresse, rappelant que la moitié du territoire francilien était agricole. Pour les particuliers, les projets de récupérateurs d'eau seront financés à 50%. Au total, le coût du plan région[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi