La bourse ferme dans 7 h 10 min
  • CAC 40

    7 087,85
    +22,46 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 278,40
    +2,20 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 789,30
    +4,60 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    44 812,93
    -1 010,66 (-2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 315,60
    -5,68 (-0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,66
    -0,39 (-0,54 %)
     
  • DAX

    15 799,02
    -14,92 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 370,59
    +30,69 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3237
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Avec le réchauffement climatique, les animaux n’explorent plus le monde comme avant

·1 min de lecture

Notre empreinte sur l’environnement n’a sans doute jamais été aussi marquée. Et les chercheurs se posent la question des capacités d’adaptation des animaux à ces changements rapides que nous leur imposons. Ils montrent aujourd’hui en tout cas qu’ils ont un impact sur leur comportement.

Le changement climatique n’affecte pas seulement les sociétés humaines. Il touche aussi les écosystèmes. Influençant par exemple la taille des animaux. Ou au moins celle de certains de leurs appendices. D'aucuns suggèrent que le réchauffement pourrait avoir un impact négatif sur l’intelligence de nos amis les bêtes. Et aujourd’hui, des chercheurs de l’université d’Helsinki (Finlande) montrent que les comportements des animaux sont en train de changer. Qu’ils n’explorent déjà plus tout à fait leur environnement comme avant.

Les scientifiques ont étudié plus d’une centaine d’espèces. Des insectes, des amphibiens, de poissons, des oiseaux, des crustacés et des mammifères. Ils se sont demandé quels traits de leur caractère — l’agressivité, l’activité, l’audace, la sociabilité ou l’exploration de leur environnement — pourraient être les plus sensibles aux changements environnementaux induits par les Hommes. Puis, à quels changements en particulier ces traits de caractère seraient les plus sensibles.

Un atout pour l'adaptation ?

« Les animaux réagissent fortement à toutes les formes de changement environnemental [comme des changements dans la concentration de dioxyde de carbone (CO2) et les niveaux de nutriments, les espèces exotiques et d’autres changements biotiques causés par l’Homme, l’urbanisation ou d’autres perturbations humaines, ndlr], mais le changement climatique a engendré le plus grand changement dans le comportement animal. Plus encore lorsqu’il s’agit d’exploration de l’environnement », explique Petri Niemelä, chercheur à l’Université d’Helsinki, dans un communiqué.

Les scientifiques notent que les changements...

> Lire la suite sur Futura

VIDÉO - Nord de la Suède: quand le réchauffement climatique dérègle tout

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles