Marchés français ouverture 4 h 42 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 701,84
    +154,79 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,0442
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    20 293,60
    +343,39 (+1,72 %)
     
  • BTC-EUR

    28 789,89
    -621,05 (-2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,56
    +430,88 (+177,55 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Des récepteurs GPS basiques retrouvés scotchés au tableau de bord de Su-34 russes abattus

Une fierté russe. | Alexander Zemlianichenko / POOL / AFP
Une fierté russe. | Alexander Zemlianichenko / POOL / AFP

Nombre de langues occidentales, depuis le début de la guerre initiée par la Russie contre son voisin ukrainien, sont particulièrement bien pendues.

Si bien pendues que cette transparence assumée et stratégique commence, lorsqu'elle vire à l'excès, à irriter la Maison-Blanche, qui n'a pas vu d'un très bon œil la divulgation de l'aide fournie à Kiev par les États-Unis pour couler le Moskva ou viser et abattre ces généraux ennemis qui tombent comme des mouches.

L'une des sommités les plus bavardes n'est autre que Ben Wallace, le secrétaire à la Défense du gouvernement britannique, qui ne cesse depuis des semaines de distiller des curiosités militaires ou vrais-faux secrets à celles et ceux qui veulent bien l'écouter.

À lire aussiUn drone de loisir ukrainien lâche une grenade DIY à travers le toit ouvrant d'un véhicule russe

C'est ainsi que, lors d'un discours donné au National Army Museum de Londres au cours duquel il n'a pas mâché ses mots quant à la guerre d'agression de Vladimir Poutine, il a déclaré que les Ukrainiens avaient découvert des systèmes GPS plutôt basiques sommairement scotchés aux tableaux de bord de Su-34 russes abattus.

Kharkiv Oblast, Russian SU-34 doing a flatspin pic.twitter.com/edAj1z8eMN

— OSINTtechnical (@Osinttechnical) April 25, 2022

«On retrouve souvent des cartes de l'Ukraine datant des années 1980 dans les véhicules. Mais il ne s'agit pas que des troupes au sol. Des récepteurs GPS ont été retrouvés scotchés près des instruments de bord de Su-34 abattus, afin que leurs pilotes sachent où ils se trouvent et du fait de la piètre qualité de leurs propres systèmes», a-t-il expliqué, comme le rapporte Business Insider.

«Dumb bombs»

C'est d'autant plus surprenant que, avant l'arrivée en service opérationnel d'avions beaucoup plus modernes comme le Su-57, le Su-34 est l'une des fiertés de...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles