La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 184,82
    -29,08 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 207,16
    -5,43 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,84
    -106,58 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0647
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 944,90
    +5,30 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 903,77
    +8,60 (+0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    565,87
    -2,18 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,33
    +0,70 (+0,78 %)
     
  • DAX

    15 557,29
    -14,57 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 683,91
    +5,29 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 211,81
    -12,18 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 320,06
    -9,94 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    32 402,41
    -168,62 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    18 057,45
    +402,04 (+2,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,2240
    -0,0054 (-0,44 %)
     

Le réalisateur Philippe Garrel mis en cause par cinq femmes pour des propositions sexuelles

© COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Cinq comédiennes ayant côtoyé Philippe Garrel prennent la parole dans les colonnes de « Mediapart », ce mercredi 30 août. Elles évoquent des tentatives de baisers non consentis, et des propositions sexuelles, en échange d’un rôle de la part du cinéaste français.

Cinq comédiennes sortent du silence pour dénoncer les agissements de Philippe Garrel à leur égard. Elles évoquent des propositions sexuelles lors de rendez-vous en tête-à-tête pour des rôles dans des films. Quatre d’entre elles auraient subi des gestes et des tentatives de baisers non consentis, « susceptibles d’être qualifiés d’agression sexuelle ou de tentative d’agression sexuelle », indique « Mediapart », ce mercredi 30 août 2023.

Parmi ces femmes qui se confient auprès du journal d’information en ligne, plusieurs ont tenu à rester anonymes, par peur que leur témoignage ne fragilise leur carrière, tandis que certaines ont quitté le milieu du cinéma. D’autres prennent la parole à visage découvert.

Lire aussi >>  Gérard Depardieu : qui sont les femmes qui l’accusent dans « Mediapart » ?

Tentatives de baiser non consenti

Jeanne, dont le prénom a été modifié, a joué dans un film du réalisateur, aujourd’hui âgé de 75 ans, en 2017. À l’époque, l’actrice avait 27 ans tandis que Philippe Garrel en avait 69. Ce dernier l’aurait rappelée l’année suivante pour la rencontrer, alors qu’il écrivait un nouveau scénario. Ils se seraient alors donné rendez-vous à Paris. Sur place, le cinéaste lui aurait dit avoir réservé une chambre d’hôtel. La comédienne lui aurait rétorqué qu’il y a « erreur sur la personne », qu’elle veut « bien discuter boulot mais que c’est tout »,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi