La bourse ferme dans 5 min
  • CAC 40

    6 771,17
    +58,30 (+0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 227,79
    +39,48 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    35 877,25
    +136,10 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1596
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 789,30
    -17,50 (-0,97 %)
     
  • BTC-EUR

    53 615,34
    -1 493,37 (-2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 492,27
    -12,88 (-0,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,31
    +0,55 (+0,66 %)
     
  • DAX

    15 764,46
    +165,23 (+1,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 264,95
    +42,13 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    15 356,80
    +130,09 (+0,85 %)
     
  • S&P 500

    4 596,30
    +29,82 (+0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,3789
    +0,0020 (+0,14 %)
     

Ils ont tout quitté pour aller travailler au calme, ils racontent

·1 min de lecture

"Après quinze ans dans l'agro-alimentaire, s'est posée la question du sens de mon travail, de mon impact social…" C'est en participant à un marathon de l'innovation en 2015 et en réalisant qu'un village sur deux n'a plus de commerces, que Virginie Hils a l'idée de fonder Comptoir de campagne. Le projet : cibler les villages de 1.000 à 2.000 habitants et transformer les locaux inutilisés en magasin multiservice "avec des produits en circuits courts, de l'épicerie fine, un coin droguerie, la Poste, un service photomaton, cordonnerie, un espace bistrot", décrit l'ex-cadre, diplômée d'école de commerce. Une large palette d'offres, un développement en grappe des magasins autour d'une même zone géographique, la mutualisation des achats et de la logistique assure le succès du concept, qui compte aujourd'hui 10 points de vente. "Les Comptoirs sont aussi des lieux de rencontres et de vie pour les villageois", se félicite-t-elle.

Projetant 50 ouvertures d'ici 2025, elle recherche désormais des franchisés, mais dit se méfier du profil néorural. "J'ai eu une expérience décevante avec des Parisiens arrivés à la campagne plein d'illusions mais qui ne se rendaient pas compte de ce qu'était la vie en zone rurale ni d'exercer un métier aussi prenant. Je privilégie donc plutôt des gens déjà installés ou qui quittent la ville pour revenir sur leur territoire d'origine."

Deux ans auront suffi à Tulip Santène pour ouvrir sa boulangerie, depuis son installation à Saint-Bertrand-de-Comminges, en Haute-Garonne. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mobilité de l’emploi : ces salariés qui sont prêts à déménager pour trouver un poste
Adapter le CPF, favoriser les reconversions… ces propositions pour renforcer la formation des demandeurs d’emploi
Voici de combien le Smic va augmenter au 1er octobre
Vaccin obligatoire : première étape pour les professionnels de santé le 15 septembre, tout ce qu’il faut savoir
Au travail, comment remettre l'humain au centre ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles