Marchés français ouverture 1 h 55 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 040,30
    +592,29 (+2,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    27 981,51
    +262,84 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    40 757,66
    -1 435,52 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,25
    -33,65 (-2,42 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Ce qu'il faut savoir sur la deuxième mission de Thomas Pesquet dans l'espace

·1 min de lecture

Après un report de 24 heures dû aux conditions météorologiques, le départ de la mission Alpha pour la Station internationale est prévu pour le 23 avril à 11h49, heure de Paris, depuis le Kennedy Space Center de la NASA, en Floride. Si tout se déroule comme prévu, à l'heure dite, la capsule Crew Dragon, propulsée par le lanceur Falcon 9, emmènera quatre astronautes vers l'ISS, dont le Français Thomas Pesquet. "Tout va bien, tout est prêt, l'équipage est heureux, nous sommes en forme et nous profitons de nos derniers jours sur Terre", a déclaré l'astronaute lors d'une ultime session de questions-réponses avec la presse lundi.

À quoi pensera-t-il juste avant le lancement ? "Nous avons fait une répétition générale [dimanche], à l'heure exacte, nous étions dans la capsule, sur le pas de tir, avec nos scaphandres, la seule chose qu'il manquait, c'était le carburant. Nous l'avons fait tellement de fois au simulateur que tout était familier et cela me rappelait ce que j'avais déjà vécu au simulateur. Évidemment, nous pensons à nos proches, mais après nous nous tournons vers la technique, nous avons une tâche à réaliser, donc il s'agit de ne rien rater — un peu comme un sportif qui s'aligne sur la ligne de départ du 100 mètres aux Jeux olympiques."

À lire aussi — Thomas Pesquet se confie avant son deuxième vol dans l'espace, 'un marathon couru à la vitesse d'un sprint'

C'est son second voyage dans l'espace, mais Thomas Pesquet sera le premier astronaute européen à prendre place à bord de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le bitcoin passe sous la barre des 50 000$, le marché des cryptomonnaies en souffrance
Au Mexique, un cartel blesse deux policiers avec une attaque de drone
Les chevaux de course numériques en plein essor, l'un d'entre eux s'est vendu 125 000$
Le miel américain contient encore des traces radioactives des essais nucléaires effectués dans les années 1950
On en sait plus sur le concours à 100 M$ d'Elon Musk pour éliminer le CO2 à grande échelle