La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 878,55
    +100,79 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 451,69
    -300,55 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 637,71
    -953,25 (-2,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 510,52
    -50,77 (-3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 205,14
    -27,46 (-0,65 %)
     

Ce qu'il faut retenir des premiers jours de Thomas Pesquet à bord de l'ISS

·1 min de lecture

Il est le premier européen à avoir pris place à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX : Thomas Pesquet s'est envolé pour la Station spatiale internationale (ISS) le 23 avril, avec Megan McArthur et Shane Kimbrough de la NASA, ainsi qu'Akihiko Hoshide, de l'Agence spatiale japonaise. Ils ont atteint l'ISS près de 24 heures plus tard et ont rejoint les sept autres astronautes déjà présents à bord (quatre d'entre eux doivent retourner sur Terre dans les prochains jours). La mission en orbite de Thomas Pesquet doit durer six mois.

Se prêtant à son premier jeu de questions-réponses avec la presse, en direct depuis l'espace ce vendredi 30 avril, il est revenu sur le lancement et le voyage à bord de la capsule Crew Dragon, "un peu différent que le Soyouz, un peu plus doux au décollage", mais des sensations fortes malgré tout : "si on aime les manèges de foires et les sensations fortes, un décollage en fusée c'est ce qu'on peut faire de mieux". Arrivé à bord de l'ISS, l'astronaute a décrit "un vrai plaisir" d'y être à nouveau : "c'est un peu ma deuxième maison, j'ai retrouvé mes amis, j'ai retrouvé des habitudes".

À lire aussi — Ce qu'il faut savoir sur la deuxième mission de Thomas Pesquet dans l'espace

L'ISS héberge pendant quelques jours 11 astronautes "c'est quand même pas mal, ce n'est pas le record à bord (qui est de 13, NDLR), mais ça se passe plutôt bien", a déclaré Thomas Pesquet, qui ajoute : "nos prédécesseurs ont été des hôtes parfaits". Il admet apprécier cette vie en communauté, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nous sommes incapables d'empêcher un astéroïde de percuter la Terre, selon une simulation de la NASA
Apple, Facebook, Amazon... Les géants de la tech à la conquête de l'industrie du podcast
Pourquoi Amazon, Apple et Alphabet veulent gagner la bataille des voitures autonomes
7 conseils pour sécuriser vos mots de passe et éviter les arnaques en ligne
Ce jour où Mark Zuckerberg s'est enduit de crème solaire pour échapper à un paparazzi