La bourse ferme dans 3 h 27 min
  • CAC 40

    6 481,03
    -8,97 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 713,18
    -2,19 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    +0,0040 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 808,40
    -3,90 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    22 546,25
    -320,21 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,00
    -19,35 (-3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,90
    -1,60 (-1,77 %)
     
  • DAX

    13 559,33
    +24,36 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 492,15
    +4,00 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2123
    +0,0047 (+0,39 %)
     

Ce qu'il faut retenir du déplacement de Biden en Arabie saoudite

BANDAR ALGALOUD

Joe Biden termine ce samedi un déplacement controversé en Arabie Saoudite. On vous résume ce qu'il faut retenir de ce voyage du président américain.

Joe Biden entame ce samedi sa dernière journée en Arabie saoudite. , le président américain doit encore avoir des réunions bilatérales avec les dirigeants d'Égypte, des Emirats Arabes Unis et d'Irak, puis participera à un sommet dit du "GCC+3", avec les six membres du "Conseil de coopération du Golfe", à savoir l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar, ainsi que l'Égypte, la Jordanie et l'Irak. Joe Biden va promouvoir sa vision pour le Moyen-Orient et d'enrayer la volatilité des prix du pétrole qui pèse sur l'économie mondiale. Il devrait également promettre un milliards de dollars pour assurer la sécurité alimentaire dans la région.

Sécurité alimentaire : Biden promet un milliard de dollars

Joe Bien doit annoncer entre autres que les Etats-Unis ont promis un milliard de dollars en soutien à la sécurité alimentaire "à court et à long terme" au Moyen-Orient et en Afrique du nord, a dit samedi un haut responsable de la Maison Blanche lors d'un entretien avec des journalistes."Nous n'allons pas laisser un vide que viendraient remplir la Chine et la Russie", avec l'Iran en embuscade, a promis pour sa part vendredi Joe Biden. Le voyage est d'ores et déjà marqué par une image désastreuse pour ce président qui, à peine élu, avait estimé que les Etats-Unis devaient manifester leur puissance "en montrant l'exemple" sur la démocratie et les droits humains.

Lire aussi

L'assassinat de Khashoggi "regrettable", selon MBS

Cette image est celle de Joe Biden reçu à Jeddah par le prince héritier Mohammed ben Salmane, avec qui il échange un "check" du poing. A 36 ans, celui qu'on surnomme MBS est de fait aux commandes de la riche monarchie. Le président américain avait pourtant promis de faire du royaume du Golfe un "paria" et .

Joe Biden a assuré vendredi, dans un point presse organisé à la hâte en soirée, avoir évoqué cette affaire "au tout début" de sa réunion avec le prince héritier, assurant avoir été "on ne peut plus clair". Selon la chain[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles