Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 846,86
    +571,55 (+1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 228,05
    +29,48 (+2,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Voici ce qu'il faut changer dans son alimentation à partir de 50 ans pour garder un ventre plat

À la cinquantaine, le corps et le métabolisme changent. Et parmi les transformations physiques, la petite bedaine ou l'estomac proéminent font partie des transformations tant redoutées.

Si les hommes sont concernés aussi, les femmes restent en première ligne car il s'agit d'une des caractéristiques de la ménopause. Ce phénomène naturel découle du bouleversement hormonal de cette période : les hormones sexuelles féminines diminuent, puis disparaissent totalement. Résultat, les graisses ne se stockent plus sur les hanches ou les fesses, mais sur le ventre. Ajoutons à cela un ralentissement du métabolisme : le corps a besoin de moins de calories pour fonctionner.

Si la ménopause induit l'apparition d'un ventre rond, cette période est propice au stress, aux troubles du sommeil, donc à une fatigue plus importante et un manque d'énergie. Certaines femmes entrent même dans une période de déprime, voire de dépression. Alors toutes ces conséquences physiologiques signifient-elles qu'il est impossible de garder un ventre plat ? Pas vraiment, à condition de déployer les grands moyens.

Essayez les coupe-faim

« Sur le plan alimentaire, on peut avoir recours à des coupe-faim naturels avant le repas: pomme, quelques noix. Ou piocher dans certaines plantes. La piloselle, la verge d'or ou l'orthosiphon (appelé aussi thé de java) ont une action diurétique qui stimulent le rein, favorisent l'élimination (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Topsante.com

Un médecin partage l'aliment parfait pour remplacer le sucre
Ces 5 répulsifs naturels éloignent les mites alimentaires de vos cuisines
Le meilleur fromage si vous avez plus de 50 ans selon un gériatre
Ces deux habitudes que vous avez à table réduisent votre espérance de vie
Les 5 margarines les mieux notées par Yuka